40 Days for Life : au dixième jour, l’histoire d’un bébé sauvé

Download PDF

Ne jamais abandonner ! Ce pourrait être la devise de toute cette campagne, mais elle s’applique particulièrement à un événement survenu à Granite City dans l’Illinois.

Une jeune fille enceinte arrive à l’avortoir où elle a pris rendez-vous pour un avortement, et tombe sur le groupe des 40 Days for Life. Un des conseillers tente de nouer le contact avec elle : elle répond par des grossièretés, crache en direction de la vigile et entre dans l’avortoir. Les membres de la vigile décident de concentrer leurs prières sur cette jeune femme. Une heure passe. La jeune femme ressort de l’avortoir, allume une cigarette, se dirige vers le groupe en train de prier et lui demande ce qu’il fait là : « Nous prions pour votre bébé » répond une personne de la vigile. Furieuse, elle jette sa cigarette vers son interlocutrice et entre de nouveau dans l’avortoir. Une heure passe, tout occupée à la prière pour cette jeune femme et le bébé qu’elle porte. Elle ressort de l’avortoir, se précipite vers le groupe et, en pleurs, tombe dans leurs bras : « Merci d’avoir été là, leur dit-elle avec une voix étranglée par les sanglots. Je ne l’ai pas fait », signalant ainsi qu’au dernier moment elle avait renoncé à cet avortement programmé. Selon toute évidence, cet enfant à naître venait d’être sauvé par la prière constante de la vigile qui a espéré contre toute espérance, et cela illustre bien le principe énoncé plus haut : « Ne jamais abandonner ! ». Toutefois, 40 Days for Life, ce n’est pas que la prière… Cette jeune femme ayant déclaré que son père, un “chrétien” lui avait dit qu’il la flanquerait elle et son bébé à la porte si elle allait au bout de sa grossesse, les conseillers de la vigile lui ont précisé toutes les ressources disponibles pour trouver un foyer, de l’aide (financière, matérielle) pour élever son bébé.

Les photos qui suivent ont été prises à Granite City. Sur la seconde, vous verrez l’arrière de la camionnette des 40 Days for Life, où l’on réconforte et conseille les femmes enceintes venant pour se faire avorter.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *