40 Days for Life : l’atroce geste d’un employé d’avortoir de l’Alabama

Download PDF

Voici l’histoire que nous raconte aujourd’hui Sean Carney, le directeur de la campagne des 40 Days for Life. Elle est en provenance de Tuscaloosa dans l’Alabama. La vigile priait devant l’avortoir. À la fin de la journée, alors que l’avortoir fermait ses porte, un employé se dirigea vers le groupe de prière et déclara : « Je ne sais pas combien de temps vous avez l’intention de rester ici, les mecs, mais voici combien on s’en ai fait aujourd’hui » en jetant par terre huit petite figurines en plastique (voyez la photo) de bébés. Consternation dans la vigile : « Nous avons regardé l’employé s’éloigner et nous nous sommes mis à prier pour les huit bébés avortés et les employés de l’avortoir ».

Une photo plus agréable qui nous arrive de Beaumont (Texas). Le curé d’une paroisse (à gauche sur la photo) est venu prier devant un avortoir avec plusieurs de ses paroissiens. Les ténèbres à Tuscaloosa, la Lumière du Christ à Beaumont. Les 40 Days for Life, c’est aussi le combat de la Lumière contre les ténèbres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *