Déjà 73 enfants à naître sauvés de l’avortement !

Download PDF

C’est la bonne nouvelle du jour ! Au huitième jour de la campagne de Carême lancée Mercredi des Cendres, 73 enfants à naître ont déjà été sauvés de l’avortement grâce à la présence paisible et priante des vigiles devant 253 avortoirs, grâce aux “conseillers de trottoirs” qui proposent aux mamans qui envisagent l’avortement des solutions concrètes pour qu’elles y renoncent, grâce aux jeûneurs, et grâce, aussi, aux “prières de l’arrière” de ceux qui, sans participer sur place aux vigiles, prient aux intentions des 40 Days for Life. C’est une de ces chaînes de prières “de l’arrière” qu’Americatho et Riposte Catholique ont lancées avec un résultat magnifique : 399 courriels d’inscription – deux fois plus que pour la précédente campagne d’automne – soit plus de 1 500 personnes qui prient chaque jour et pour toute la durée de ces quarante jours pour la vie, une dizaine de Je Vous salue Marie… Vous pouvez, bien sûr, rejoindre cette chaîne de prière à tout instant. Il vous suffit de me le signaler ici. En outre, déjà 70 Messes ont été ou seront célébrées pendant cette Sainte Quarantaine aux intentions des 40 Days for Life, la plus grande partie en France mais aussi en Belgique, à Jérusalem et en la basilique Saint-Pierre…  Merci à tous. Et, plus que jamais, en union de prière pour la Vie !

Quelques photos des vigiles hors des États-Unis…

En Angleterre, à Birmingham…

 spring2014birmingham-uk1

En Croatie, à Zagreb…

spring2014zagreb1

spring2014zagreb2

 

4 comments

  1. Pingback: 73 enfants à naître sauvés de l’avortement | CatInfor.com

  2. O'Lanyer

    Bravo à ces courageux défenseurs des enfants conçus et à naître, l’avortement est un crime qu’il faut empêcher.

    J’aimerais qu’il se trouve et je suis volontaire pour en faire partie autant de gens déterminés pour promouvoir une contraception efficace et généralisée :
    – Cela permettrait d’agir en amont de l’avortement, et aussi de venir en aide réellement aux pays en voie de (sous)-développement à cause d’un taux de naissance trop élevé par rapport à leurs ressources.
    – De plus ce serait aussi le moyen de venir réellement en aide aux femmes de ces pays, esclaves de maternités à répétition et non désirées.

    Merci de votre site qui nous amène toujours à réfléchir de manière très ouverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *