Benoît XVI approuve le changement de l’ordre d’administration des sacrements de l’initiation, appliqué par l’évêque de Fargo

Download PDF

Je ne me souviens pas de mon baptême, mais je me souviens très bien qu’à mon époque, dans les années 50, le sacrement de Confirmation était conféré avant la réception de la première Communion (ou Communion solennelle alors). L’ordre d’administration de ces sacrements de l’initiation chrétienne a été bouleversée, sauf pour les catéchumène adultes qui reçoivent toujours, me semble-t-il, ces sacrements dans l’ordre traditionnel : Baptême, Confirmation, première Communion. On observe généralement de nos jours l’ordre suivant : Baptême, première Communion, Confirmation. L’excellent évêque de Fargo (Dakota du Nord), Mgr Samuel Aquila, a, depuis sept ans, restauré l’ordre traditionnel de l’administration de ces sacrements : la Confirmation y est conféré avant la première Communion, parce que l’ordre traditionnel « souligne que l’Eucharistie est ce qui complète les deux premiers sacrements de l’initiation » précise Mgr Aquila et que ce sont « des théologies erronées qui voient [dans la Confirmation] un sacrement de la maturité ou comme un sacrement où “c’est moi qui choisit Dieu” ». Or, l’évêque de Fargo, en visite ad limina à Rome du 5 au 10 mars avec ses confrères évêques des Dakotas du Nord et du Sud, a été reçu en audience privée avec eux par Benoît XVI hier, et il expliqué au Saint Père les raisons théologiques qui l’avaient poussé à restaurer l’ordre traditionnel. Il a déclaré à Catholic News Agency/Eternal Word Television Network : « J’ai été très surpris de ce que le pape m’a répondu et combien il était heureux que les sacrements de l’initiation aient été restaurés dans leur ordre convenable : Baptême, Confirmation puis Eucharistie ». Le pape lui a enfin demandé « s’il avait commencé à en parler avec les autres évêques », et l’évêque a répondu affirmativement signalant même que « assurément, les évêques des Dakotas s’orientent vraiment désormais vers une mise en œuvre de la restauration de l’ordre [traditionnel] des sacrements ». Excellente nouvelle !

 

4 comments

  1. Félicité

    Eh bien alors, il n’y aura plus de communion dès 7 ans, si l’enfant est prêt? À quel âge donnent-ils donc le sacrement de Confirmation?

  2. Michel

    ” (…)avant la réception de la première Communion (ou Communion solennelle alors)”(?)
    Baptisé sous Pie XII, je me souviens que dans les années 50, on distinguait bien la “première communion” (ou “communion privée”) à l'”âge de raison” (généralement à 7 ans) ET la “communion solennelle” (ou “profession de foi”) beaucoup plus tard (vers 11 ans, voire 14 en Alsace). La confirmation se faisait alors entre ces deux communions.
    S’il y a changement à Fargo, il ne peut concerner que les adultes (pour qui la “communion solennelle” est aussi la 1ère communion).
    Car pour les enfants, cela peut sous-entendre que l’on retarde alors l’âge de la “première communion”, ce qui serait non pas un retour à la Tradition, mais un retour en arrière – si l’on me permet la tautologie – : saint Pie X publiait en effet le 8 août 1910 le décret Quam Singulari avançant à 7 ans l’âge d’admission des enfants à leur première communion….
    Des précisions seraient donc les bienvenues avant de se réjouir de cette initiative épiscopale…

  3. Cela n’a pas été bouleversé comme vous le dites après les années 50 car, en ce qui me concerne j’ai fait ma communion solennelle le 4 juin 1944 et ma confirmation l’année suivante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *