Benoît XVI aux États-Unis : un gain spirituel, mais un coût matériel

Download PDF
Chaque chose a son prix – surtout aux États-Unis… –, et la visite du pape en a eu un. Il est encore trop tôt pour chiffrer l’ensemble des
dépenses liées au voyage apostolique de Benoît XVI, mais les premiers recoupements les estiment à un minimum de 12,5 millions de $. Mais ce n’est qu’une estimation fondée sur des
prévisions budgétaires car on ne saura jamais le coût de la nuée d’agents des services secrets qui ont contribué à la sécurité du Saint Père pendant son séjour, ni celui supporté directement par
le Saint Siège. Ce qu’on sait, c’est que les gérants du Yankee Stadium de New York, où Benoît XVI a célébré une Messe le 20 avril, ont offert la location, que le surcoût d’exploitation du
réseau de transports publics de Washington, estimé à 250 000 $, a été en grande partie comblé par la vente de passes spéciaux pour la journée du 17 avril qui fut la troisième en terme d’affluence
depuis 32 ans qu’existe ce réseau… Une chose est certaine : des millions et des millions d’Américains ont sans doute permis, par leurs dons et offrandes, de largement couvrir les frais supportés
par les diocèses américains visités et la conférence épiscopale.