Un “Vatican portatif” accompagnera Benoît XVI aux États-Unis

Download PDF
C’est une trentaine de personnes de la Curie romaine qui accompagneront le Saint Père lors de son voyage apostolique – sans
compter les quelque 70 journalistes qui prendront le « volo papale », le vol du pape…

Au premier rang de ce « Vatican portatif », évidemment, le cardinal secrétaire d’État, Tarcisio Bertone, flanqué de
l’archevêque Fernando Filoni, substitut pour les Affaires générales de la secrétairerie d’État.
Cinq Américains de la Curie seront également du voyage : le cardinal William Levada, ancien archevêque de San Francisco, et pro-préfet de la Congrégation pour la doctrine de la
Foi, le cardinal James F. Stafford ; Grand pénitencier, l’archevêque James M. Harvey (natif de Milwaukee), préfet de la Maison pontificale, Monsignore
Peter B. Wells, prêtre du diocèse de Tulsa (Oklahoma), qui dirige la section de langue anglaise de la secrétairerie d’État, Monsignore William V. Millea, prêtre
du diocèse de Bridgeport (Connecticut), de la secrétairerie d’État et aussi de la Congrégation pour le culte divin.
Monsignore Guido Marini, le nouveau maître des cérémonies liturgiques du pape sera aussi du voyage, ce qui nous promet de belles liturgies… Guido Marini s’est
déjà rendu aux États-Unis voici peu de mois pour mettre au point méticuleusement (« with a fine-toothed comb » précise Catholic News Service...) le détail des cérémonies
liturgiques.
Monsignore Georg Ganswein, le secrétaire personnel de Benoît XVI et son compatriote, l’accompagnera aussi, ainsi qu’Alberto Gasbarri,
l’organisateur en chef du voyage et l’interface organisationnel avec les responsables de l’Église aux Etats-Unis.
Domenico Giani, directeur de la Sécurité du Vatican, aura fort à faire avec les sourcilleux services de sécurité américain… : les quatre policiers du Vatican et les deux Gardes
Suisses qui l’accompagnent ne seront pas de trop !
Le P. Federico Lombardi, s.j., porte-parole du Vatican, est également du voyage, plus pour s’occuper des journalistes que pour s’exprimer à la place de Benoît
XVI
.
Le Dr Renato Buzzonetti, médecin personnel du pape, ne le quittera pas des yeux, et sera lui aussi flanqué d’un autre médecin – dont l’identité n’a pas été révélée – appartenant
aux services de santé du Vatican.
Enfin, Francesco Sforza, le photographe n° 1 du pape – qui a remplacé le légendaire Arturo Mari -, jeune et élégant, toujours à une vingtaine de pas du
Saint Père, et dont on a déjà pu apprécier la qualité des clichés.