Benoît XVI fait l’éloge du vénérable Fulton Sheen

Download PDF

Fulton Sheen au centre de la photo (avec une barrette) lors d’une session du concile de Vatican II

Le pape Benoît XVI a pris, comme chaque année, ses “quartiers d’été” à Castelgandolfo, c’est-à-dire (relativement) loin des tumultes présents qui agitent le Vatican… Il visitait hier matin le Centre Ad Gentes de Nemi à l’occasion du chapitre général des Verbites, une maison où il avait déjà trouvé, voici 47 ans, une atmosphère plus calme que celle qui régnait alors à Rome au collège Sainte-Marie dell’Anima, où il travaillait au projet de décret conciliaire sur la mission dans l’Église, Ad gentes. Ce séjour la maison des Verbites l’a marqué : « C’est un très bon souvenir, peut-être mon plus beau souvenir de tout le concile », a-t-il déclaré dans son discours improvisé. « Ce fut pour moi une grande grâce » de se retrouver là « en compagnie de grands théologiens ». Et il ajoute : « Il y avait aussi Fulton Sheen, avec ses discours du soir fascinants ». Le pape Benoît XVI n’a pas visiblement pas oublié l’impression que fit sur le jeune abbé Joseph Ratzinger, peritus au concile, le désormais vénérable Fulton Sheen qui fut un des pères conciliaires…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *