Bill Donohue raille les (rares) opposants à la béatification de Jean-Paul II

Download PDF

Dans un communiqué d’hier, le président de la Catholic League, Bill Donohue, règle son compte aux bricoleurs d’une opposition à la béatification de Jean-Paul II. Roboratif !

  • « La réaction mondiale à la béatification de Jean-Paul II, et dans tous les milieux, est, dans une écrasante majorité, enthousiaste. Mais celui qui a fait du New York Times sa “Bible”, n’en saura rien. Aujourd’hui [29 avril], le quotidien écrit que la béatification “est devenue intensément polarisée”. Et pour cause : le quotidien ne donne aucun résultat chiffré d’enquêtes, alors que les sondages montre que 90 % des catholiques approuvent cette béatification, et le pourcentage des non catholiques est équivalent. Alors, sur quel fondement le quotidien fait-il un constat aussi extraordinaire ? Curieusement, il ne cite aucune personne, aucune organisation ! Tout ce qu’il fait c’est de se replier sur la proverbiale ligne journalistique : “des opposants disent”.
  • John Allen, qui est habituellement fiable, n’est pas meilleur sur ce coup-là. Il écrit : “Je suis conscient qu’il y a quelque ambivalence” dans le procès [en béatification].  À coup sûr il est conscient d’expressions de consternation du journal auquel il collabore et que de toute évidence il lit, pour le nommer le National Catholic Reporter – ce journal est devenu si violemment critique contre l’Église catholique qu’il a ruiné sa propre crédibilité à être considéré comme un organe catholique sérieux. Comme preuve à l’appui de sa thèse sur “l’ambivalence”, Allen cite une ex-religieuse en colère. En matière de nouveauté, y a-t-il quelque chose d’autre ?
  • Alors, qui d’autre pense que Jean-Paul II n’est pas digne d’être béatifié ? Et bien, nous avons le magazine d’extrême-gauche Nation, le presque mort magazine Time, et le toujours critique Huffington Post. Puis l’habituel groupe de catholiques critiques : Maureen Dodd, James Carroll et le Père Richard McBrien (le « bilan » du page est « effroyable »).
  • Un dernier point. En instruisant son procès contre Jean-Paul II, l’auteur Jason Berry a écrit que lorsque des accusations ont été portées contre le honteux ancien prêtre Maciel (dont il est admis qu’il a berné le pape), j’aurais “immédiatement réagi en adressant une lettre au Courant pour me moquer des allégations [contre Maciel]”. Berry sait que c’est un mensonge, précisément parce que c’est moi qui lui ai fourni les preuves. Ce que je contestai, c’était de savoir, comme on le prétendait, si non seulement Pie XII avait autorisé Maciel à avoir des relations sexuelles avec ses séminaristes, mais qu’il le lui avait même recommandé afin de soulager ses “souffrances physiques”. Si Berry croit à cela, je pense qu’il a besoin d’aller voir un psy. »

À noter en passant, et sans esprit de polémique, que le correspondant à Rome du quotidien La Croix, reprend dans un article du 27 avril, je ne dirai pas avec gourmandise mais “détachement” les sottises de Maureen Dodd – qui chronique au New York Times – et de John Allen… Pour “équilibrer” ces réserves et critiques “de gauche” à la béatification de Jean-Paul II, le journaliste signale aussi celles de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X : la manière dont Jean-Paul II a entendu l’œcuménisme, son apparente adhésion au judaïsme talmudique comme voie propre de salut, son baiser au coran, entraînent le district d’Allemagne de la FFSPX à poser la question : « Est-ce là un pontificat qui mérite une béatification ? ». Les uns et les autres se trompent, me semble-t-il, sur le sens précis de cette béatification : ce sont les vertus héroïques de la vie et de la personne de Karol Wojtyla qui lui valent, moyennant un miracle reconnu, d’être proclamé bienheureux. Ce ne sont ni tous ses actes et réflexions ni davantage tout son pontificat qui seraient “béatifiés”. Cela va de soi. Mais cela va encore mieux en le disant…

5 comments

  1. soha

    M.Hamiche ne voit visiblement pas que la “personne” et le “pontificat”, DANS L’OPINION PUBLIQUE, DANS LA SOCIETE DU SPECTACLE et la SESS ( “la Section Ecclésiastique de la société du spectacle”), ne font qu’un … Mais le PERSONNALISME de Jean Paul 2 et d’autres l’on visiblement gagné, et en même temps le collectivisme qui va avec ( les sondages, les enthousiasmes etc ..)
    distinguer les “vertus héroïques” d’un pape de ses actes publics et de sa doctrine est une curieuse manière d’envisager la béatification et l’ultérieure canonisation….

    Nous aussi, avec Jean 23 et Paul 6, on nous a fait croire qu’on pouvait distinguer la Foi en la primauté de Pierre et les doctrines (salubres: Humanae Vitae par exemple , rare exemple) ), pour continuer de nous faire passer pour catholiques en vidant la foi de son contenu moral …
    Aujourd’hui , on va distinguer l’adhésion à un pape “personnel” “comme personne” et son rôle de pape dans x domaines…

    la SCHIZOPHRENIE règne.
    Réjouissez -vous, faites vos Rameaux in albis, on verra bien de tous ces enthousiastes qui ” résistera jusqu’au sang” quand le temps viendra de défendre l’intégrité et l’intégralité de la Doctrine et de la Personne de Jésus, qui, Lui, Celui que nous devons imiter, a prêché autant d’exemple que de Verbe !

    Pour ma part, je préfère pleurer et prier..Je sais que je serai consolé et exaucé…
    Je suis d’ailleurs ravi d’être “raillé”…c’est une petite persécution dont n’est pas digne ma -ruineuse- “carrière” dans la Révolution totale(à l’appel des papes du” culte de l’homme” …mais cela, M.Hamiche et quantité d’autres ne savent rien, car ils ne lui ont pas consacré toute leur vie, de tout coeur, toute âme, tout esprit et toute énergie…))

    Supplions tous !

  2. POPOV

    Jean-Paul II affaibli par sa maladie en embrassant ce livre satanique qui est le coran, à fait comme Pierre avant le chant du Coq, il a nié Jésus Christ Fils de Dieu. C’est ça le mystère des papes. Seulement voici que les mahométans en profitent pour divulguer amplement la photo de cet acte de négation pour propager leur prosélytisme et leurs mensonges conquérants. Peut-être faudrait-il installer une basse cour au Vatican avec des coqs forts en chant pour que les Papes ne se laissent pas aller à confondre les fidèles – si souvent fragilisés.
    C’est juste ce final de l’article intéressant: “Ce ne sont ni tous ses actes et réflexions ni davantage tout son pontificat qui seraient “béatifiés”. Cela va de soi. Mais cela va encore mieux en le disant…”, mais c’est dur à intégrer. Ou bien l’Esprit Saint ne signifierait plus rien?
    Par contre pour le “Padre Pio” il a fallu beaucoup de temps.

  3. Yves

    “les mahométans en profitent pour divulguer amplement la photo de cet acte de négation pour propager leur prosélytisme et leurs mensonges conquérants”? Je n’ai jamais vu cette photo que sur des sites tradis ou sédévacantistes. (d’ailleurs, on n’y voit pas le pape embrasser le coran, mais tenant le Coran que le roi d’Arabie vient de lui offrir!)

    Pour ce qui est du “prosélytisme et leurs mensonges conquérants”, je fais mienne cette formule, mais à appliquer à ceux qui diffusent cette photo et qui veulent de l’intérieur même de l’Église, déstabiliser le nouveau bienheureux et son successeur sur le trône de Pierre!

  4. POPOV

    Yves j’aimerais plus d’éclaircissements sur cette photo – je pensais que cela se passait en Syrie. Dans ces circonstances il est nécessaire d’être le plus précis. Il est vrai que cet épisode est à effacer, comme bien d’autres, car cela fait mal. Mais il est vrai qu’il a beaucoup contribué pour donner un peu de fierté à la morne survie des chrétiens dans leur dissolution dans le relativisme religieux, alors que le Catholicisme, est avant tout l’expression du Corps du crucifié, de l’Enfant Divin, du ressuscité, ceci bien avant d’être religion.

  5. Geneviève

    Quand cessera-t-on ces commentaires stupides ? Notre blogueur en chef a excellemment compris le sens de la béatification de Jean-Paul II ! C’est grâce à ce pape que nous avons eu Benoît XVI !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *