Blasphème “artistique” ordinaire en Californie

Download PDF

Alma Lopez est une “artiste” d’origine mexicaine mais élevée en Californie : elle vit à Santa Monica. Féministe et progressiste, elle est encensée, comme il se doit, par tous les bobos esthétisants de la Côte Ouest, et financée par toutes sortes d’organismes publics, aux frais du contribuable. L’Oakland Museum (Californie) expose jusqu’au 29 mai, un collage “artistique” de l’artiste, titré « Our Lady », que la presse qualifie prudemment de “controversé”. Une controverse qui remonte à 2001 quand l’œuvre fut présentée pour la première dans un musée de Santa Fe (Nouveau Mexique), entraînant la demande de son décrochage par les autorités catholiques. Il s’agit d’une grossière offense à la sensibilité catholique et d’un grossier blasphème contre Notre Dame en son apparition de Guadalupe. Vous n’êtes pas obligé de me croire. Le mieux est donc ce vous montrer la “chose”. C’est vous qui jugez. Désolé de vous gâcher ce dimanche des Rameaux, mais l’“adversaire” ne respecte pas le dimanche. Si vous voulez participer à la campagne de protestation visant au retrait de cette œuvre indigne, c’est ici.

 

 

 

26 comments

  1. BetShems

    M. Hamiche,
    Je souhaiterais vous rassurer :
    Vous ne gâchez nullement quelque célébration que ce soit : c’est la Vérité (et elle seule) qui libère…
    La connaissance (vous l’apportez aussi à travers la diffusion de cette image, qui n’est d’ailleurs en rien une ‘œuvre’), la connaissance -donc- est indispensable pour que le disciple de Christ soit à même d’exercer son devoir de discernement.
    C’est ce même discernement qui lui permettra alors de faire œuvre (là voilà, la vraie ŒUVRE !) de ce que la bien-pensance ordinaire considère comme un crime, mais qui est la Liberté donnée par Dieu : Savoir DISCRIMINER.
    Discriminons donc tous, pour Sa seule Gloire : signons la pétition !

    Ad majorem Dei Gloriam!

    • Maeie Claire van Oosterwijck

      Ma pauvre!Que vous n’ayez pas compris le message sublime de la Vierge de Guadelupe est une chose. Mais que vous n’ayez pas honte de faire passer votre obsession sexuelle et qu’on l’accepte comme une oeuvre d’art me dépasse. Il est temps que vous et ceux qui vous ressemblent se fassent soigner.Il doit bien y avoir des cliniques psychiatriques spécialisées et capables de traiter votre cas?

      M.C.v.O.

  2. BetShems

    Je vais user d’une onomatopée argotique :

    Oups (‘Gulp’! in slang US English) !
    Le sujet est grave, mais de là à semer partout des accents… qualifiés de la même manière !

    ERRATUM : “[…] LA voilà, la vraie ŒUVRE !” et non “[…] là voilà […]”.

    P.S : Le seul art digne de ce terme est d’essence sacrée (Cf. , entre autres, l’œuvre de cet US, A.K Koomaraswami), le substitut par quoi voudrait le remplacer la décadence ‘moderne et post-moderne’ doit nécessairement finir par le singer*. Son message étant vide, il ne peut que s’opposer. Dia-ballô : ‘je sépare’. Vous avez dit ‘diable’ ?

    * D’autant que celui qui ne peut que dia-ballein est connu comme le ‘singe de Dieu’ (sans irrespect pour ces créatures].

    In Christo.

  3. Joseph Paris

    Ces courageux “artistes”, usent et abusent des recettes écoulées de blasphème anti-Catholique, une façon de se mettre en symétrie vis à vis du “Grand Art” qu’indubitablement fut le fait de la pré-renaissance, quand la Catholicisme était en très bonne posture dans le monde occidental. En faisant cela , je veux dire; en cherchant à offenser les fidèles ils s’attendent à des réactions qui serviront pour eux et les “autorités” culturelles de confirmation de leur valeur “esthétique” garantissant leur paradigme: Ce qui choque est certainement de l’art. Les catholiques et les chrétiens en général passent pour étant des personnes attardées, sous-développés et surtout “aboyant mais ne mordant pas ” le risque pris est nul. Ce n’est pas le cas avec les mahométans, sauf que là il n’y a rien de sacré à blasphémer, sauf pour le nom de leur doctrinaire et son dieu.
    Or, il me semble que leur lâche fond de commerce s’écroulerait de soi même si les chrétiens cessaient de faire cas et commençaient plutôt à réfléchir et agir pour évangéliser, répandre la bonne nouvelle, divulguer les oeuvres de l’art sublime et en aucun cas donner quelque caution que ce soit à ces narcisses qui veulent passer pour des “artistes” et qui ne sont que des lâches, qu’ils essayent de faire comme Van Gogh au Pays-bas….

  4. Charles ED Durand

    Et dire que la Californie est en faillite technique. Non je n’ai pas lu les commentaires précédants.
    Ce n’est pas une oeuvre artistique c’est un éditorial anti chrétien.
    Elle doit beaucoup haïr pour déverser ses larves incendiaires. Oui, elle nous plonge dans la Passion et ce que je sais c’est que la Vie triomphera de la mort. Quand à la senora americanos elle a choisit la culture de la mort.
    Prions et soyons tous unis en Jésus qui a offert sa vie pour nous racheter et nous ouvrir à la vie éternelle.
    Soyez béni.

  5. Geneviève

    Notre blogueur en chef n’a aucun état d’âme pour avoir dénoncé cette horreur blasphématoire bien au contraire : Il persiste et signe courageusement à dénoncer de tels scandales ! En ce début de Semaine Sainte, Satan se déchaîne car entre “Piss Christ” en Avignon et “ça” !…

  6. Geneviève

    Erreur d’écriture : C’est “ne doit avoir aucun état d’âme” et pas “n’a aucun état d’âme ! Ce serait contraire à ma pensée ferme d’écrire le contraire !…

  7. Valéry

    La semaine Sainte déchaîne quelqu’un . Il faudra prendre position , certains qui se taisaient parleront sans doute …Devant tant d’abjection prions la Miséricorde divine de nous aider à réparer ….et d’éclaire les aveugles . les anciens disaient : <>

  8. Alain Torcheboeuf

    S’il est vrai que certains vrais artistes ont parfois pu faire scandale et être incompris, notre époque compte beaucoup trop de ces “artistes” auto-proclamés qui ne savent que scandaliser les honnêtes gens et les prendre pour des imbéciles s’ils osent se récrier. J’aime beaucoup cette réflexion de Joachim Carvallo, créateur des jardins de Villandry au début du 20ème siècle : “l’art procède d’une longue contemplation de la nature par laquelle l’esprit humain pénètre l’essence intime des choses, en ressent la poésie et s’élève jusqu’à Dieu dans un effort suprême”.

  9. Hugues

    Tourner en ridicule la chose religieuse catholique, est devenu une espèce de sport international, sous le fallacieux prétexte d’art contemporain. S’il est quelque chose qui n’a aucune valeur artistique, c’est bien l’art contemporain, qui ne peut s’écrire qu’avec une minuscule. Il n’est d’Art, que l’Art Royal…

  10. Laurence

    Ici en France nous avons ” piss christ “, outrage suprême fait aux souffrances inouies de Notre Seigneur, l’Eglise vit sa passion, nous devons nous indigner avec force par la prière, mais malheur à ceux par qui le scandale arrive. Le Christ a dit : « Heureux êtes-vous quand on vous insulte et persécute, quand on dit des mensonges et du mal sur vous, à cause de moi, réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux. Ainsi en a-t-il été des prophètes persécutés avant vous. » (Mt 5, 10-11)

  11. Andrew

    c’est tellement de la merde , que je vais m’y mettre aussi………
    mais moi chuis intéressé que par l’islam,le coran,mahomet…
    ce sera très rigolo !

  12. Danielle

    Il faut vraiment être limité dans son art pour se servir de la Vierge Marie pour peindre ses fantasmes….

    C’est une pauvre malheureuse qui a choisi son chemin………..

    Cela ne vaut pas la peine de gaspiller de la peinture pour devenir une judas envers notre Reine du Ciel.

    Qui sème la haine et le mépris au nom de l’art est à plaindre… fort heureusement pour ce peintre que les enfants de l’Église de Jésus-Christ ne soient pas dénués de raison. Si ce peintre pauvre en inspiration aurait peint une autre personne vénérée par une autre religion elle risquerait sa vie. Mais ce n’est pas conforme à l’Enseignement de Jésus pour ses enfants de juger et de punir, alors elle peut continuer son chemin …. qui la mènera où Dieu en décidera, Seul lui peut juger.

    • maria maddalena

      C’est vrai et seul Dieu peut juger. Aussi, si cette femme que Dieu jugera de manière individuelle et particuliere accomplissait ces fantasmes de manière privée, nous n’aurions rien d’autre à faire qu’à prier pour le salut de son âme, mais si elle rend public cette “oeuvre” et donc porte publiquement atteinte à l’honneur de notre Dame, nous avons alors ledevoir de réagir publiquement contre ce blasphème. La bonté n’est pas la mollesse. Jésus est essentilellement bon, mais il a quand même chassé les marchands du temple à coups de fouet! La sainte colère est une vertu!

  13. BONNAVES

    quel que soit le lieu et la forme du blasphème, nous nous devons de protester nombreux, non seulement par devoir envers notre sainte religion, mais également pour lutter contre le rouleau compresseur des sauvages qui, veulent imposer une société hédoniste, scatologique en vue d’une civilisation scatophile, avec la “neutralité bienveillante” des pleutres qui nous gouvernent !

  14. ROQUES Jean

    C’est sûr que le nom de l’artiste qui a osé créer cette “oeuvre”,qui n’est pas autre chose qu’un blasphème,n’a pas à être divulgué,ce serait lui faire trop d’honneur et de publicité.Unissons plutôt nos prières et demandons à Notre Dame,offensée,de l’inspirer afin qu’elle se repente et de lui accorder son pardon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *