L’archevêque de New York prend vigoureusement la défense de Bill Donohue

Download PDF

L’immédiate et vice réaction de Bill Donohue, le président de la Catholic League, à l’infecte vidéo – depuis retirée grâce à son intervention – d’une exposition au Smithsonian Institute (voir ici), lui a valu des tombereaux d’insultes de la presse bien-pensante américaine : « censeur auto-proclamé », « taliban »… sont les expressions les plus douces dont a été victime Donohue. L’idée de cette presse est d’insinuer que Donohue agit en franc-tireur et qu’il n’a évidemment pas l’aval des évêques américains. Manque de chance, Mgr Timothy Dolan, l’archevêque de New York, donne tort à la presse et vient avant hier, sur son blogue, de voler au secours de Donohue, et sans equivoque. Extraits :

  • « Bill Donohue n’a guère besoin de moi pour le défendre. Il est tout à fait capable de le faire lui-même et ne manque pas d’expérience pour le faire. Mais il s’est levé pour beaucoup d’entre nous auparavant, et je suis heureux de lui exprimer mes encouragements pour le travail qu’il fait. Certains pourraient faire parfois la fine bouche sur son style. Pas de problème, et il est ouvert à ce type de critique. Certains pourraient même contester que les images [de la vidéo] soient insultantes. Néanmoins, personne ne devrait douter de la grande valeur ou de la nécessité de ses efforts, ou le disqualifier en termes grossiers. La récente avalanche de critiques sur sa position quant à cette exposition controversée vilainement anti-catholique, n’est constituée que de bobards de presse. Tenez bon Bill ! Nous avons besoin de vous !
  • Notre devoir de défendre notre foi est fondé sur une conception vraie de la liberté : la capacité de faire ce que nous devons faire et pas simplement de faire ce que nous avons envie de faire. L’opinion publique peut bien exiger que les catholiques souffrent en silence, pis encore qu’ils acceptent une insulte comme une œuvre d’art, mais cela ne veut pas dire que nous le devons, quel que nombreux que soient ceux qui, en public ou en privé, s’attendent à ce que nous agissions ainsi. C’est pourquoi j’apprécie Donohue et le travail accompli par la Catholic League. En attendant le jour où le travail fait par la Catholic League ne sera plus nécessaire… Mais je dois reconnaître avec tristesse, en raison des récents événements, que ce jour est encore éloigné. »

3 comments

  1. klenik

    nous avons heureusement, ici, et outre-atlantique d’excellents Eveques, qui tiennent leur ROLE !!
    Merci a Bill Donohue. Oui, nous avons encore besoin de lui.. et de quelques autres comme lui… comme vous, cher Daniel !!

  2. Pingback: Osservatore Vaticano » Blog Archive » Mgr Dolan encourage les laïcs à s’engager dans la bataille médiatique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *