La riposte catholique, ça marche ! Des excuses du président et éditeur de l’Orange County Register

Download PDF

La vilenie anticatholique et odieuse pour le sacerdoce catholique dont s’était rendu coupable le quotidien Orange County Register (Santa Anna, Californie) sur son édition en ligne le 17
mars dernier et dont je vous ai alertée hier, a suscité un torrent de
protestations de membres de la Catholic League mais aussi de lecteurs de ce blogue que je remercie. J’ai reçu, et plusieurs lecteurs d’americatho aussi, une lettre de plates excuses de Terry Horne, président et éditeur de ce journal : « Les
journalistes sont des hommes, et ils commettent des erreurs. Dans cette affaire, notre journaliste (…) a manqué de bon sens en utilisant la silhouette d’un prêtre (…) C’était en ligne depuis peu
quand l’attention de Ken Brusic, le rédacteur en chef du
Register, a été attirée [par quoi ? sinon par le déluge de protestations !]. Il a immédiatement demandé
qu’on enlève
[cette illustration] (…) Distinguer un groupe particulier [les prêtres catholiques !], surtout d’une manière aussi identifiable, était injuste et déplacé (…) Nous espérons
que vous nous pardonnerez cette faute de jugement. Et j’espère que vous voudrez bien accepter mes excuses personnelles. »
Dont acte !
La leçon de toute cette affaire, dans le contexte de l’odieuse campagne internationale contre le sacerdoce catholique et contre le Saint-Père, c’est qu’il faut toujours prendre le temps de
réagir. Il ne faut pas se plaindre que les temps sont mauvais si on ne fait rien pour en combattre l’esprit. Hier c’était la chaîne McDonald’s qui retirait précipitamment de ses magasins
en France un jeu blasphématoire et anticatholique destiné aux enfants à la suite d’une campagne de protestations. Aujourd’hui c’est un quotidien américain qui recule. Il suffit pour cela de se
mobiliser et les blogues de la “cathosphère” sont là pour vous faciliter la tâche… Merci encore à tous ceux qui ont pris la peine de réagir : vous avez fait reculer l’adversaire.