Norma McCorvey fait ses débuts… au cinéma !

Download PDF

Peter Mackenzie devant une affiche du film lors d'une tournée de pré-visualisation du film destinée aux milieux pro-vie américains

Norma McCorvey fut la protagoniste, sous le pseudonyme de Jane Roe, de l’arrêt Roe vs. Wade de la Cour suprême des États-Unis de 1973 qui rendit constitutionnel le “droit” à l’avortement. Touchée par la Grâce est se convertit au christianisme, entra dans la pleine communion de l’Église et devint une ardente militante pro-vie. Elle a raconté son histoire extraordinaire dans un livre qu’il faut lire : L’Affaire Jane Roe.

Norma McCorvey a été recrutée par le réalisateur britannique Peter Mackenzie pour son film Doonby qui devrait sortir sur les écrans américains en septembre. Dans ce film pro-vie qui raconte l’histoire d’une jeune femme souhaitant avorter dans les années 1960, Norma McCorvey incarne une femme âgée tâchant de faire changer d’idée cette jeune femme : c’est la première fois que Norma interprète un rôle au cinéma. Mackenzie a rencontré assez providentiellement Norma lors d’un déjeuner auquel il l’invita l’an passé dans la petite ville de Smithville où elle habite depuis deux ans et où le film allait être tourné. Ce film à petit budget (2 millions de $, financés par une personne qui entend demeurer anonyme) n’a pas encore trouvé son distributeur.

J’y reviendrai, bien sûr !

Norma McCorvey à la tribune d'un rassemblement pro-vie aux États-Unis

2 comments

    • Americatho
      Author

      Non, pas vraiment. Je l’ai “édité” au sens anglo-saxon du terme. Je n’ai vraiment traduit que le dernier chapitre qui ne figurait d’ailleurs pas dans l’édition américaine, et qui raconte l’entrée de Norma dans la pleine communion de l’Église.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *