Bouleversante repentance d’une Américaine abusée par les « Roman Catholic Women Priests »

Download PDF

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises (ici, et encore ) du groupe des Roman Catholic Women Priests, des femmes qui se disent “prêtres” catholiques et se croient “ordonnées”. Elles sont, en fait, excommuniées. Beaucoup persévèrent dans leurs erreurs, mais il en est qui en reviennent courageusement… C’est le cas de Norma Jean Coon dont voici l’« Acte de renonciation à l’ordination diaconale ». Je vous le livre sans commentaire.

  • « Le 22 juillet 2007, j’ai été ordonnée au diaconat par l’évêque Patricia Fresen d’Allemagne et d’Afrique du Sud, qui fut ordonnée par trois évêques hommes en Allemagne pour le groupe nommé Roman Catholic Women Priests [femmes prêtres catholiques romaines]. L’ordination se déroula à l’Immaculate Heart Spiritual Center de Santa Barbara [Californie]. Parce que ni Patricia Fresen ni moi-même n’avions reçu d’autorisation pour cette ordination du pape Benoît XVI, les ordinations étaient illégitimes et non reconnues par l’Église catholique romaine. En conséquence, une excommunication dite Latæ Sententiæ survint, une auto-excommunication par manque d’observance du droit canonique de l’Église.
  • J’entends renoncer à cette supposée ordination et déclarer publiquement que je n’ai pas agi en tant que diacre dans le cadre de groupe sauf en deux occasions quand j’ai lu l’Évangile une fois à la messe puis distribué la communion une fois lors de cette même messe. J’ai quitté le programme deux semaines après cette cérémonie parce que je me suis rendu compte que j’avais commis une erreur en étudiant pour devenir prêtre. Je reconnais la vérité contenue dans la Lettre apostolique du pape Jean-Paul II Ordinatio Sacerdotalis. Je reconnais l’autorité du Saint Père sur ces questions d’ordination et je reconnais que le Christ à fondé l’ordination uniquement pour des hommes.
  • Formellement, je renonce à tout lien avec le programme des Roman Catholic Women Priests et je désavoue publiquement la soi-disant ordination tout en m’excusant auprès de ceux dont j’ai pu offenser ou scandaliser l’existence par mes actes. J’implore la bénédiction de Dieu sur toutes ces personnes et leurs familles.
  • Norma Jean Coon, RN, MFCC, PhD
  • San Diego, Californie
  • Le mardi 8 février 2011 ».

Welcome Home Norma !

3 comments

  1. Thierry

    Cela fait plaisir à lire ,mais malheureusement ce ne sera pas repris par la”grosse” presse!Il te sera beaucoup pardonné Norma et merci pour cet acte exemplaire d’humilité,chose si rare à notre époque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *