Dave Brubeck, le jazzman catholique est mort

Download PDF

 

Dave Brubeck, qui fut un prolifique pianiste et compositeur de jazz, est décédé hier d’une insuffisance cardiaque alors précisément qu’il se rendait à un rendez-vous chez son cardiologue à Norwalk (Connecticut). Né à Concord (Californie) le 6 décembre 1920, il aurait fêté aujourd’hui même ses 92 ans et donné un concert d’anniversaire à Waterbury (Connecticut)… Ce compositeur extraordinairement influent, cette célébrité de la musique de jazz américaine, devint catholique en 1980 après avoir composé une commande de Our Sunday Visitor, une Messe intitulée « To Hope » (à l’espérance), mais il refusa toujours de dire qu’il s’était converti au catholicisme : « Je ne me suis pas converti au catholicisme, car il n’y avait rien à convertir en moi. J’ai tout simplement rejoint l’Église catholique ». En 1996, il reçut le Grammy Lifetime Achievement Award puis en 2006, il reçut la Lætare Medal de l’Université Notre Dame et le  Christophers’ Life Achievement Award. Une carrière brillante et internationale de plus d’un demi siècle et des “standards” qu’on n’est pas près d’oublier comme ce célébrissime Take Five – dont on dit que le thème fut créé par le saxophoniste de son ensemble, Paul Desmond – que je vous invite à écouter avec Dave Brubeck au piano : c’était le 4 juillet 2009 au Festival de Jazz de Montréal. Un “bœuf” inoubliable…

[media id=137 width=460 height=269]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *