Définitif : l’ancien maire de Washington ne sera pas chevalier de Malte

Download PDF

Dans mon esprit, l’intérêt de ce blogue est non seulement de donner de l’information au fur et à mesure qu’elle se présente – et Dieu sait qu’elle est abondante et combien est crucifiant de
devoir faire des choix entre toutes les nouvelles que je souhaiterais vous donner… –, mais aussi de suivre les dossiers et de ne pas privilégier le “sensationnel” aux dépens du “tendanciel”.
Je vous ai tenu au courant ici et de l’affaire de la demande de l’ancien maire
démocrate et “catholique” de Washington, Anthony Williams, d’intégrer l’association américaine de l’ordre de Malte [1]. Demande aussi saugrenue que scandaleuse.
Le 29 mars, dans une lettre aux membres de The Federal Association, sa présidente, Norren Falcone, a fait savoir qu’Anthony Williams venait de retirer sa demande d’adhésion.
À mon avis, ce ne fut pas spontané de la part de l’ancien maire de Washington, mais ce lui fut suggéré par la présidence de l’association accablée de plaintes et de protestations de ses
membres…
En tout les cas voici une affaire réglée et, comme je l’ai écrit – avec une finesse qui ne vous aura pas échappée – Williams peut faire une croix sur Malte…

[1] Malte aux États-Unis se compose de trois associations : The American Association (fondée à New York en 1927), The Western Association (fondée à
San Francisco en 1953) et The Southern Association (fondée à Washington en 1974) devenue The Federal Association (1985).