L’évêque de Fresno suspend un de ses prêtres “gay”

Download PDF

En mai dernier, la Cour suprême de Californie sortant de sa fonction de vérification de la constitutionnalité des lois de l’État usurpait la fonction du législateur californien pour
imposer le pseudo “droit” a
u mariage des personnes de même sexe. La colère des citoyens fut si vive qu’elle imposa un référendum qui sera
soumis au scrutin le 4 novembre prochain, sous le titre de « Proposition 8 ». Les électeurs californiens devront dire si oui ou non le mariage ne peut se définir qu’entre un homme et une
femme. L’Église catholique en Californie soutient, évidemment, la « Proposition 8 ».

L’Église catholique en sa hiérarchie, mais pas tous ses membres.
Le P. Geoffrey Farrow, encore curé du St. Paul Newman Center à Fresno, a déclaré à ses paroissiens le dimanche 5 octobre qu’il était opposé à cette « Proposition 8 », autrement dit qu’il était pour le “mariage” entre personnes du même
sexe. Pour que la mesure soit bien pleine, il avait, avant la Messe dominicale, déclaré à la chaîne de télévision KFSN de Fresno, qu’il


était gay !
Sitôt connues ces déclarations du prêtre, son évêque, Mgr John Steinbock (notre photo) a pris les mesures administratives et canoniques qui s’imposaient : suspension du salaire et des avantages médicaux, interdiction de remettre
les pieds dans sa paroisse et dans n’importe quelle autre paroisse du diocèse : « Vos déclarations, a écrit l’évêque au P. Farrow, sont en contradictions avec l’enseignement
de l’Église et ont entraîné un scandale pour votre communauté paroissiale et pour toute l’Église »
. Des sanctions auxquelles ce prêtre s’attendait puisqu’il les avait anticipées en
déménageant par avance sa cure et son bureau !

Âgé de 50 ans, le P. Farrow fut ordonné en 1985 pour le diocèse de Fresno, dans le contexte ultra permissif et « gay-friendly
»
de la Californie d’alors. Au motif du manque de prêtres – une des conséquences de la crise d’après Vatican II –, on accepta aux ordres n’importe qui. Le P. Farrow n’est qu’un
exemple parmi des milliers d’autres.

Saluons le courage de Mgr Steinbock, qui ne lui fera pas que des amis. Dimanche dernier, quand à la demande de l’évêque on a lu de nouveau
aux messes du matin célébrées au St. Paul Newman Center sa déclaration soutenant la « Proposition 8 », beaucoup de fidèles ont applaudi. D’autres sont sortis…

Je ne voudrais pas conclure cet article sans signaler une particularité de l’évêché de Fresno dont Mgr Steinbock est le quatrième évêque.
On y érigea en 1919 la première paroisse dédiée à sainte Thérèse de Lisieux aux États-Unis, et je crois même au monde.