Quésaco ? Réponse au concours d’hier…

Download PDF

 

Vous avez été très nombreux à tenter de répondre à la “photo-mystère” d’hier et je suis encore ébloui de vos assauts d’humour,
parfois un peu sévères mais justes…

Certains ont percé le mystère : félicitations !
Pour les autres, voici la réponse.
La dame permanentée avec ce seyant ( ?) caraco bariolé et “tirant une tronche” pas possible, c’est “sœur” Marlene
Weisenbeck
des « sœurs franciscaines de l’adoration perpétuelle », présidente de la Leadership Conference of Women Religious (LCWR) au moment où, le 13
août à Dallas (Texas), elle s’apprête à prononcer son dernier discours en qualité de présidente avant de passer le flambeau à son successeur, “sœur” Mary Hughes, une dominicaine,
mais qui, dans un an, laissera la place à “sœur” Pat Farrell, franciscaine, élue vice-présidente du bastringue en ce 13 août.


 

panelists190

 

Un acte liturgique (?) de la LCWR

 
On rappellera à nos lecteurs, que ces religieuses sous sont le coup d’une « visitation apostolique » ordonnée par Rome, et qu’elles
ont comme un seul homme… – que dis-je, comme une seule femme –, pris une position diamétralement opposée à celle des évêques américains dans l’affaire de l’ObamaCare. Elles se
prennent pour des prohète(sse)s, mais n’ont pas lu la loi – métaphore sur la Loi et les prophètes… –, et n’y ont donc pas vu qu’elle permettait le financement de l’avortement. Ce qui ne les
empêche pas de demeurer, comme l’a déclaré sœur Weisenbeck, « dans une espérance obstinée ». Obstinée, oui. Espérance, va falloir me le démontrer.

 

 

dancers

 

Un autre acte liturgique (?) de la LCRW

 
En tout cas, félicitations à tous. Et à dimanche prochain pour une nouvelle “photo-mystère”…

 

 


baskets114

 

LCWR : et passez la monnaie !