Sarah Palin est-elle anti-catholique ?

Download PDF

C’est la question que posait hier Matt. C. Abbott, un journaliste catholique, plutôt “tradi-conservateur” sur le site Renew America. Évidemment, la réponse est “non” pour Abbott qui précise même que si Sarah Palin est protestante elle est, moralement parlant, plus catholique que les Nancy Pelosi et autre Joe Biden. Mais pourquoi se poser une telle question ? En raison d’une violente critique envers Sarah Palin du mouvement soi-disant catholique et homosexualiste du Rainbow Sash Movement – dont, soit dit en passant, le soutien à l’évêque Gerald Kicanas pour la présidence de la conférence épiscopale américaine, a sans doute contribué à lui faire rater l’élection… Tant mieux !
Joe Murray, directeur général du Rainbow Sash Movement, vient d’écrire sur son blogue une violente charge contre Sarah Palin au motif que l’ancien gouverneur de l’Alaska aurait attaqué l’ancien président John F. Kennedy :

  • « Palin reproche à Kennedy de ne pas avoir “dit au pays combien sa foi l’avait enrichi”. Avec cette citation, elle conteste l’honnêteté de Kennedy et sa foi. Je m’interroge sur les motivations de Palin, en particulier dans une société qui considère la diversité religieuse plus comme un problème que comme un don. Je défie Sarah Palin à expliciter son attaque contre la mémoire de Jack [sic pour John !] Kennedy, parce que de mon point de vue cette attaque me semble anti-catholique. »

Abbott daube un peu Murray : Kennedy n’était pas exactement ce qu’on pourrait qualifier de catholique fidèle… Puis il cite un passage d’une allocution de l’archevêque Charles Chaput (Denver, Colorado) du 1er mars dernier :

  • « Cela fera cinquante ans cet automne, que le sénateur John F. Kennedy, candidat Démocrate à la présidence, fit un discours en septembre 1960 devant la Greater Houston Ministerial Association. Il avait un but. Il voulait convaincre 300 pasteurs protestants malcommodes, et tout le pays, qu’un catholique comme il l’était pouvait servir loyalement comme chef de l’exécutif de notre nation. Kennedy convainquit le pays, sinon les pasteurs, et finit par être élu. Et son discours a laissé une empreinte durable sur la politique américaine. Ce discours était sincère, convaincant, clair et… faux. Non pas faux pour ce qui était du patriotisme des catholiques, mais faux quant à l’histoire américaine et très faux sur le rôle de la foi religieuse dans la vie de notre nation. Et il ne fut pas seulement “faux”. Ses remarques, faites à Houston, ont profondément sapé la place non seulement des catholiques, mais de tous les croyants dans la vie publique américaine et dans le discours politique. Aujourd’hui, un demi-siècle plus tard, nous en payons encore les conséquences. »

On peut ne pas partager toutes les convictions de Sarah Palin, évidemment, mais on ne peut pas l’accuser d’être anti-catholique. Il faut que les gens de gauche soient francs : ils détestent Palin parce que c’est une femme qui défend la famille et est hostile à l’avortement et au mode de vie homosexuel. Qu’est-ce donc qui est condamnable : les convictions de Palin ou les leurs ?

5 comments

  1. klenik

    Sur la critique du journal, vous avez dit l’essentiel. Concernant Mme Palin, elle fait partie du systeme democrate-republicain, et je reprouve ce systeme.
    je ne suis pas tout ce qui se dit dans ce pays, mais si elle a critique JFK (et les democrates sont a l’affut de ce genre de bevue), beaucoup pensent ici (dans mon entourage) que ce fut le dernier bon President, et qu’il a ete assassine pour cela. De plus, JFK n’a jamais cache sa Foi catholique. Que Dieu preserve les Etats-Unis d’une presidente et de surcroit protestante.

    • Thierry

      JFK l’homme élu avec les voix de la maffia?Un bon Président?Il fut un président d’apparence et non de consistance!Que faites vous de Reagan?Pour ce qui est de Palin,je suis loin d’ètre un afficionado ,mais je ne peux que le reconnaitre,elle donnerait des leçons sur les sujet non négociables à bien des Catholiques!Klenik,renseignez vous sur la Manhattan declaration et vous verrez qu’elle en est dans la droite ligne!

  2. klenik

    il semble que les presidents americains soient tous soutenus par un “pouvoir”, et cela ne date pas d’hier.
    Ron Paul etait l’homme que j’attendais, le ‘systeme’ l’a bloque.
    Donc, malgre tous les beaux discours democrato-republicains, je ne soutiens pas les autres.

  3. François77

    Les parents de Sarah Palin étaient à l’origine catholiques et elle a reçue le baptême de l’Église. Mais ses parents ont rejoint une église pentecôtiste lorsqu’elle était enfant.

    Espérons que la campagne “Catholics Come Home” touche Sarah Palin. 😉

  4. Pour moi,la religion est un sentiment sincère de foi en Dieu,le respect d’autrui et de soi-même et n’a aucun rapport avec les curés ,les églises de toutes espèces de sectes qui s’entredéchirent à qui mieux-mieux.L’amour du prochain ,l’honnêteté le dévouement est le grand principe à respecter sans faille:Ne pas faire aux autres ce que l’on ne voudrais pas que l’on nous fasse.Tout le reste n’est que du vent et de l’hypocrisie et même de l’intérêt financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *