Sœur Carol Keehan récompensée par une université catholique !

Download PDF

La sœur Keehan brandit triomphalement un des stylos qui a servi au Président à signer l'ObamaCare et qu'il lui a offert en témoignage de sa gratitude pour prix de sa trahison

Désolé. Cet article pourra vous sembler un peu redondant avec celui précédemment mis en ligne, mais qu’y puis-je si les universités catholiques jésuites des États-Unis ne savent plus quoi inventer pour défier le Magistère et trahir l’enseignement de l’Église. La University of San Francisco, une université jésuite de Californie, vient d’annoncer qu’elle honorera la sœur Carol Keehan, présidente de la Catholic Health Association, le 23 novembre dernier. Je me suis longuement étendu dans ce blogue sur cette scandaleuse religieuse dont les efforts ont permis de convaincre des législateurs catholiques de voter l’ObamaCare et donc de permettre une considérable aggravation de l’avortement aux États-Unis, puisque la loi en permet désormais le remboursement avec l’argent du contribuable. La sœur Keehan n’a pas vu cela dans la loi – il faut dire qu’elle était déjà favorable à la loi avant même que quiconque ait pu en lire le commencement d’un brouillon –, malgré l’opposition frontale des évêques américains à cette loi en raison même de ses dispositions pro-avortement évidentes et patentes. Ce soutien sans faille de la sœur Keehan à l’ObamaCare, qui lui a valu les remerciements officiels et chaleureux d’Obama, est une « blessure à l’unité catholique » comme l’a stigmatisé le cardinal Daniel DiNardo. La religieuse dissidente sera donc officiellement invitée par la University of San Francisco pour prononcer un discours sur « La santé comme question de justice sociale », et honorée par cette université comme étant un des « responsables religieux et spirituels dont les actes manifestent une vie de courage, d’engagement et de défense ». Sacrés jésuites…

1 comment

  1. ghilain sylvain

    faudrait qu’elle aille lire dans le ventre du psaume 139 je crois;
    verset 15 et 16
    et en révélation (apocalypse) chap 18 verset 2 dans lesquels ; on
    parle que babylone la grande est devenu une habitation de démons
    et un repaire de toutes les choses impures de la terre.

    babylone,la grande et la mère : c`est l`empire des fausses religions.

    ça nous surprend pas, qu’une université catho – jésuite fasse cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *