Un “sommet” de la dissidence et de l’hérésie catholiques à Détroit

Download PDF

L’American Catholic Council (ACC), un rassemblement d’organisations et de personnalités catholiques

Le curieux logo de l'ACC. Le diable y montre-t-il sa queue ?

dissidentes fondé à Washington D.C. en septembre 2008, va tenir son premier “sommet” à Détroit (Illinois) du 10 au 12 juin. Parmi les organisations qui composent l’ACC, on trouve Voice of the Faithfull de Boston, FutureChurch de Cleveland, CORPUS et autres groupuscules qui combattent l’Église hiérarchique, promeuvent l’ordination des femmes, des hommes marries, le mariage des prêtres, etc. Rien de bien nouveau sous le soleil… Sont attendus à ce “sommet” des orateurs qui ne se caractérisent pas, évidemment, par un grand souci de l’orthodoxie : le P. Hans Küng qu’on ne présente plus, sœur Joan Chittister qu’on ne présente pas davantage, Anthony Padovano “théologien” et prêtre défroqué, James Carroll prêtre lui aussi défroqué et journaliste au Boston Globe, etc., etc. Ce sera le plus grand rassemblement de dissidents et d’hérétiques jamais vu aux États-Unis. Ce n’est plus un “sommet”, c’est une rafle !

L’archevêque de Détroit, Mgr Allen H. Vigneron, a pris soin de faire savoir, dès octobre dernier – car de nombreux “ateliers” ont déjà été organisés pour préparer le “sommet” –, qu’il n’était pas permis à des catholiques d’assister à ce pandémonium, et qu’aucune paroisse, école ou autre organisation catholiques n’étaient autorisées à soutenir ou à héberger tout ou partie de ces “ateliers”.

 

3 comments

  1. ema

    Et comme de bien entendu les médias leur consacreront une couverture médiatique inversement proportionnelle aux nombres de leurs adeptes!

  2. soha

    Dommage que les évêques des années 60 n’aient pas eu la même fermeté , que le “concile” n’ait pas condamné ce qui devait l’être..car la force de ces personnes et groupuscules vient de cette faiblesse instituée et institutionnelle …
    L’autre force, c’est que dans l’opinion de base( à l’écoute des dires des uns et des autres) ces thèmes sont allègrement répandus…Les médiats ne font que surfer sur la vague…
    Rappel: le jour (ou la semaine…) où Benoit 16 a reçu Mgr Fellay( “intégriste”) vingt minutes, il a accordé deux heures à…Hans Küng…
    qui faisait partie des “grands théologiens” plébiscités et “publicités” auprès des jeunes de l’époque avec Rahner,Schillebecks,Congar, de Lubac etc… quand le “concile” s’est tenu …..
    A méditer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *