Austin (Texas) : un curé voulait prêter son église à un rabbin administrateur de Planned Parenthood pour célébrer Rosh Hashana et Yom Kippour

Download PDF

Celle là, elle est raide ! Mais l’excellent travail d’investigation journalistique de LifeSiteNews a permis au diocèse d’Austin (Texas) de réagir et d’annuler une telle aberration. Le P. Larry Covington est le curé de la St. Louis Catholic Church d’Austin. Il avait décidé de prêter son église au rabbin Alan Freedman du Beth Shalom Temple de cette même ville, pour qu’il puisse y célébrer plus à l’aide les cérémonies de Rosh Hashana et Yom Kippour demain, samedi 18 septembre et dimanche 18, les paroissiens étant priés ces jours-là d’assister aux offices catholiques dans une minuscule chapelle. La chose semblait déjà incongrue, mais le pire est à venir. LifeSiteNews a découvert que de rabbin était aussi un administrateur de Planned Parenthood du Texas, le plus grand pourvoyeur d’avortements d’enfants à naître de l’État. Interrogé par LifeSiteNews sur l’incongruité pour un prêtre catholique d’offrir l’hospitalité de son église à un partisan de l’avortement, le P. Covington a, par courriel, botté en touche, ne répondant pas à la demande précise mais affirmant avoir obtenu « l’autorisation du diocèse ». Ce dernier, également contacté par LifeSiteNews, sans d’ailleurs sembler troublé par la tenue de cérémonies du culte judaïque dans une église catholique, a précisé qu’il ignorait l’affiliation du rabbin à Planned Parenthood, avant de donner son autorisation. Donc le diocèse avait autorisé la chose… Curieux. Hier, le diocèse faisait parvenir à LifeSiteNews le communiqué suivant : « L’évêque Joe Vasquez [ordinaire d’Austin depuis mars de cette année] est au courant d’articles parus dans la presse et sur Internet, mettant en doute le caractère approprié d’une invitation faite au Temple Beth Shalom par le P. Larry Covington, curé de l’église St. Louis. En considération du fait que le rabbin Alan Freedman est membre du conseil d’administration de Planned Parenthood [Texas], et des interrogations sur la pertinence pour une communauté non chrétienne d’utiliser un sanctuaire catholique, le P. Covington, après consultation avec l’évêque Vasquez, s’est résolu à reprendre son invitation. » Le communiqué du diocèse, tout en encourageant le dialogue continu entre la communauté catholique et la communauté juive, précise cependant : « Le dialogue entre les deux communautés pourrait aussi inclure des discussions sur des sujets importants touchant la morale relative à la vie humaine, et tout particulièrement celle des enfants à naître. »

L'autel avant, l'autel après… Il semble que ce ne soit pas la première fois que le curé prête son église au rabbin…

3 comments

  1. In Christo

    Ce ne sont certainement pas nos “amis” et ils n’ont pas à venir organiser leurs fêtes dans nos églises … Alors en plus, inviter un rabbin administrateur d’une organisation pro avortement, c’est on ne peut plus scandaleux … Quel monde ! Seigneur prends pitié !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *