Ed Peters : le conclave pourrait s’ouvrir entre le 5 ou le 8 mars

Download PDF

Edward Peters, le canoniste bien connu de ce blogue, qui enseigne le droit canonique au grand séminaire du Sacred Heart de Detroit (Michigan) et est “référendaire” au Tribunal suprême de la signature apostolique (la Signatura) donc collaborateur de son compatriote le cardinal Raymond Burke, a livré avant-hier ses hypothèses sur la date d’ouverture du conclave au Detroit Free Press :

« La date réelle du début [du conclave] n’est toujours pas déterminée. Mais je pense que ce sera au tout début de mars. J’envisage les dates du 5 ou du 8 mars ».

C’est-à-dire un délai plus court que celui des quinze jours réglementaires, mais Benoît XVI a accordé aux cardinaux la faculté d’anticiper le jour d’entrée au conclave.

À l’heure où je “poste” ce papier, le nombre des cardinaux électeurs et éligibles est de 115. Les cardinaux européens compteront pour 52 % du nombre des électeurs – 24 % pour les seuls Italiens… –, 34 % des électeurs viendront de pays du Tiers-Monde (Amérique Latine : 16 % ; Afrique et Asie : 9,4 % chaque), et 9,4 % des États-Unis.

 

3 comments

  1. Yves

    Le nombre de cardinaux éligibles? tout prêtre catholique évêque ou remplissant les conditions pour le devenir est éligible! Et parmi les cardinaux non électeurs, certains probablement caressent, de manière plus ou moins discrète, l’espoir d’apparaitre comme un recours…

  2. Yves

    Sur le fond de l’article, les dates avancées me paraissent exagérément précoces. La première congrégation générale semble être annoncée pour lundi, 4 mars. On peut admettre que les cardinaux n’aient pas besoin de 15 jours pleins pour faire le point. Mais il leur faut du temps dans la phase préparatoire pour échanger, comprendre les attentes de chacun quant au prochain pontificat, jauger les uns et les autres… Comme signalé sur le blog Osservatore Vaticano, plusieurs cardinaux (Dolan, Vingt-Trois, etc) ont indiqué qu’ils ne souhaitaient pas que cette phase soit trop raccourcie.

    Une entré en conclave le 5 serait très précipitée. Le 8 me semble être le minimum minimorum. Le 10 ou le 11 me semble plus vraisemblable.

  3. Jean Ferrand

    Mais, cher Peters, je ne vois pas comment vous pouvez faire cette annonce puisque le nouveau Motu Proprio prévoit dans le numéro 37 modifié que tous les cardinaux électeurs soient présents. Or il en manquera au moins cinq.

    Expliquez-moi. Il y a quelque chose que je ne comprends pas.

    (Comme d’habitude, diront certains, mais basta…)

    Je cite le latin du Motu Proprio :

    37.”si constat omnes Cardinales electores adesse.”

    S’il est patent que tous les cardinaux électeurs sont présents.

    Ce ne sera pas le cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *