Élection d’Obama le point de vue de Timothy O’Donnell (3)

Download PDF

 

Je poursuis ma petite enquête sur les réactions de personnalités catholiques américaines sur la réélection d’Obama. Après un journaliste, le directeur des Priests for Life, le président de la Catholic League, voici celle de Timothy O’Donnell, le président du Christendom College, pour moi un modèle achevé des établissements d’enseignement supérieur catholiques aux États-Unis. Qu’on ne s’y trompe pas : ce que déclare Timothy O’Donnell ne s’adresse pas qu’aux Américains. Ses réflexions nous parlent aussi… Regardez d’abord la vidéo qu’il a enregistrée au lendemain de la journée électorale. Vous trouverez la traduction intégrale de ses propos ensuite. Je remercie son fils Niall O’Donnell de m’en avoir fourni le texte.

 

 

Bonne après-midi à tous.

Comme nombre parmi vous, je suis amèrement déçu par les résultats de l’élection d’hier. La conséquence en sera la continuation du défi à notre nation, au monde et, oui aussi, au Christendom College – notamment pour ce qui est du HHS Mandate et de notre système d’assurances. Heureusement, notre collège n’a jamais accepté et en aucune manière à profiter du Title IV [programme fédéral d’aide aux étudiants], et notre collège continuera à résister à tout empiètement ou imbroglio gouvernemental – mais nous aurons besoin de votre aide dans ce domaine.

Avec ce gouvernement, un danger très évident et présent, pour ainsi dire, demeure. Beaucoup de ce que nous tenons et chérissons comme catholiques sera attaqué. Nous allons constater une augmentation des attaques contre la sainteté du mariage, et ces attaques croîtront aussi en intensité. Les relations homosexuelles seront considérées comme le “normal nouveau”, et elles seront promues avec une passion encore plus grande. La contraception et l’avortement, ces “sacrements” de la “nouvelle normalité” seront promus d’une manière agressive ici même dans notre pays, mais, malheureusement, pas seulement chez nous, également partout dans le monde.

Malgré les efforts héroïques des derniers papes, je crois que tout cela est vraiment le fruit de cinquante années d’échecs dans nos églises et dans nos écoles et, oui aussi, dans nos collèges et nos universités, à catéchiser et à enseigner de manière prophétique les vérités de la foi catholique, les vérités de la raison solide et la grande vérité de la loi naturelle.

Mais la chose principale que je voudrais souligner pour vous aujourd’hui, c’est que ce n’est pas le moment de battre en retraite. Ce n’est pas l’heure de se désespérer, ce n’est pas non plus l’heure de sombrer dans le découragement. Nous avons tous ressenti du découragement après cette élection. Mais toutefois il nous faut nous remémorer un certain nombre de choses tirées de la Sainte Écriture. Quand un prophète de l’ancien Israël [Élie] devint découragé de la foi en Israël, Dieu lui demanda de parler et lui dit : “Il y a encore 7 000 hommes en Israël qui ne se sont pas agenouillés devant Baal” [1 Rois 19, 17-18]. Quand saint Paul hésitait à aller prêcher dans la ville corrompue de Corinthe, les Actes des Apôtres nous racontent que le Seigneur lui-même lui parla et lui dit [en substance] : “Ne te tais pas ! Parles ! Il y en a beaucoup dans cette ville qui sont mes amis” [Actes 18, 9-10]. C’est important que chacun d’entre nous réfléchisse à cela en ce moment particulier.

Vous avez que notre Bienheureuse Mère, sous le titre d’Immaculée Conception, est la patronne de notre pays, elle est l’Étoile du Matin de la Nouvelle Évangélisation et nous devons nous tourner vers elle. Nous sommes aussi, providentiellement, en cette grande Année de la Foi proclamée par le Vicaire du Christ lui-même. Souvenons-nous tous qu’il n’y a vraiment qu’une seule et unique voie pour aller de l’avant et c’est de tenir notre regard fixé sur notre Seigneur et notre Sauveur Jésus-Christ, car Lui seul est la voie, la vérité et la vie.

C’est maintenant le moment de prier davantage, pas de prier moins. C’est maintenant le moment de plus de bonnes œuvres, de plus grands efforts pour grandir dans l’amour de Dieu et dans l’amour pour notre prochain. Je l’ai dit à nos étudiants : c’est ci, et c’est maintenant.

Et la même chose peut être dite à tous ceux d’entre vous qui êtes nos anciens élèves, nos bienfaiteurs, les membres du conseil d’administration, notre corps professoral et notre équipe, vous tous qui êtes amis de ce collège à des titres divers. Tous nous avons un rôle particulier à jouer dans cette grande bataille. Comme je l’ai dit aux étudiants aujourd’hui, leur formidable jeunesse leur a été donnée pour être des héros, pas pour se faire plaisir, et c’est ce qu’ils sont et c’est pourquoi ils sont notre espérance.

Que tous se réunissent, que tous travaillent ensemble pour faire briller la vérité de notre foi au sein des présentes ténèbres. Continuons à remplir notre mission et à la promouvoir ici, notre mission commune de “tout restaurer dans le Christ”. En faisant cela et en travaillant ensemble nous pourrons avancer courageusement et avec confiance alors que nous allons être affrontés à avenir difficile et troublé.

Loué soit Jésus-Christ maintenant et à jamais ! Prions pour notre Président et pour notre nation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *