Dan Lipinski, un courageux député Démocrate pro-vie

Download PDF

Élu de l’Illinois, le député Démocrate Dan Lipinski est un catholique, et vous savez, lecteurs réguliers de ce blogue, qu’avec son collègue Républicain et coreligionnaire Chris Smith, il patronne deux projets de loi pro-vie visant à amender l’ObamaCare, deux projets de loi qui ont reçu le soutien sans réserve des évêques américains.
Dan Lipinski était, dimanche soir, l’orateur invité par l’association Students for Life of America, à l’occasion de sa conférence annuelle qui s’est tenue à Bethesda (Maryland), et il a pu s’exprimer devant quelque 1 800 étudiants pro-vie. Voici quelques-uns des propos courageux d’un député qui ne l’est pas moins.

  • « Ce par quoi je suis passé avec la loi de réforme de la santé [ObamaCare], fut très difficile. Mais je n’ai jamais eu le moindre doute sur ce que l’allais faire. Je n’aillais pas soutenir une loi autorisant le financement de l’avortement avec l’argent du contribuable (…) La chose la plus importante c’est de ne jamais perdre l’espoir, car on trouvera toujours des choses décourageante sur sa route (…) Concernant la loi sur la santé, ce fut pour moi extrêmement difficile d’aller contre le Président, contre la direction du parti [Démocrate] à la Chambre, et de dire non, je ne peux pas soutenir cette loi si elle finance l’avortement (…) Il y a des gens, et particulièrement dans le parti Démocrate, qui ne veulent pas m’y voir. Ils ne veulent aucune voix pro-vie dans le parti Démocrate (…) Mais (…) dès mon premier mandat de député [en 2004], j’ai toujours dit que je serai pro-vie quoi qu’il se passe. Je cesserai un jour d’être membre du Congrès, mais je ne cesserai jamais d’être pro-vie (…) Je n’ai jamais eu l’intention de devenir le visage du mouvement pro-vie au Congrès. Mais on ne sait jamais ce qu’on va rencontrer sur son chemin. Je suis très heureux que Dieu m’ait mis à cette place. Quand on est en politique, bien des mésententes surgissent. Je suis en complet désaccord avec mes collègues qui ne veulent aucune limite à l’avortement (…) mais il est essentiel de toujours montrer que ce que nous faisons, nous le faisons par amour. Le mouvement pro-vie se résume à une chose : l’amour ».

En mars dernier, pour le vote final de l’ObamaCare à la Chambre après le retrait de l’amendement du Démocrate catholique Bill Stupak en échange d’un Décret présidentiel sans force juridique – et imaginé diaboliquement par Rahm Emanuel pour précisément briser la résistance des députés Démocrates pro-vie –, ils ne furent que trois députés Démocrates à voter non : Dan Lipinski, le méthodiste Marion Berry (Arkansas) et le catholique Stephen Lynch (Massachusetts) – ces deux derniers n’ayant pas été réélus en novembre dernier.
Dan Lipinski est l’honneur du parti Démocrate, de ce parti qui fut, jusqu’aux années 1950, le parti de la vie, de la famille et de la justice – pour les deux premiers points, au moins, c’est le parti Républicain qui a repris la main –, et qui est désormais le principal parti politique de la culture de mort aux États-Unis. On comprend que ses dirigeants ne veuillent plus voir un homme comme Lipinski chez eux et qu’ils travaillent dur pour le priver d’investiture lors des élections de 2012…

1 comment

  1. jeffmoveone

    Bravo à ce député qui merite le respect.Dommage qu’il soit membre d’un parti qui représente à l’heure actuelle le coté obscur de la politique américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *