L’ « affaire de Boulder » continue…

Download PDF

Dans son édition d’hier, le quotidien The Denver Post (Denver, Colorado) traite de l’affaire de l’école catholique dont je vous ai entretenu hier. Comme
il fallait s’y attendre, le quotidien prend faits et cause pour les opposants à la décision de l’archidiocèse signalant même une « foule protestant [dimanche dernier] avec des
panneaux contre le traitement réservé à un élève qui a des parents lesbiennes »
et exigeant que l’archidiocèse revienne sur sa décision (t’as qu’à croire…). Comme vous pourrez le constater
sur la photo qui illustre l’article du Denver Post, la « foule » se limite à sept personnes identifiables… S’il y en avait eu plus, on peut raisonnablement estimer que la
rédaction du journal aurait choisi un autre cliché. Je me suis beaucoup amusé de la pancarte que tient le monsieur à droite et qui ne semble pas rasé de frais (il n’est d’ailleurs pas le seul).
Elle dit : « Que ferait Jésus ? » 1. Bonne question, mais qu’on aurait pu tout aussi bien remplacer par celle-ci : « Que dirait Jésus ? » en voyant les porteurs de
banderoles ? C’est une autre bonne question à laquelle la réponse pourrait osciller entre « race de vipères » ou « engeance de serpents » – selon les traductions… –, car les
paroles de Jésus étaient parfois dures à entendre pour les hypocrites d’hier, peu avantageusement remplacés par les “compassionnistes” d’aujourd’hui…
Plus intéressant, le quotidien a mis un sondage en ligne sur l’affaire qui donne, évidemment, et comme il fallait aussi s’y attendre, la majorité (58 % contre 41 %) aux opposants à la décision de
l’archidiocèse. Mais, chez les catholiques la tendance est absolument inversée : 32 % sont pour et 16 % sont contre. On se demande bien d’ailleurs en quoi cette décision d’une école catholique
pourrait intéresser des gens qui ne sont pas catholiques…
Si vous voulez aller voir ce journal, c’est ici. Vous pouvez même participer au sondage en ligne (moi je l’ai fait…). Et merci à tous ceux qui
ont fait un commentaire à mon papier d’hier : là on peut dire que vous êtes à 100 % d’accord avec l’archevêché de Denver !

1. « What Would Jesus Do ? », c’est une phrase rituelle chez les chrétiens américains, qui remonte à la fin du XIXe siècle, et une manière de s’interroger
sur chacun de ses actes en se demandant ce que Jésus aurait fait à notre place.

manif boulder