La Loyola Marymount University s’ouvre-t-elle à la « culture » gay ?

Download PDF

C’est une curieuse information qui nous arrive de Californie – un État qui n’est pas chiche en initiatives à tout le moins discutables… –, et plus précisément de la célèbre université jésuite, la Loyola Marymount University (LMU) de Los Angeles, fondée en 1973 mais dont les origines remontent à 1865.
Le journal estudiantin interne de la LMU, The Loyolan, signalait dans son édition du 20 septembre, la création d’un service de l’université destiné aux étudiants gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres (LGBT). C’est la troisième université jésuite aux États-Unis à créer un tel service après la Georgetown University (Washington, D.C.) et la Gonzaga University (Spokane, Washington).
le R.P. Robert Scholla, S.J., recteur de la LMU a déclaré que « ce qui vient de se passer est une grande chose », en parlant de cette création. La sœur Mary Beth Ingham, présidente du département de philosophie, estime que « non seulement la communauté universitaire a quelque chose à apprendre de ce service LGBT, les enseignants comme les étudiants, mais il y a là aussi l’occasion d’éduquer sur la position générale de l’Église quant à la morale sexuelle, et sur son soutien pastoral en direction des personnes gays, lesbiennes, bisexuelles et transgenres ». Le site de la LMU précise que ce service permettra « d’apprécier les qualités uniques des diverses cultures ». Il y aurait donc, pour la LMU, une « culture » gay digne d’être appréciée ? Curieux. Plus curieux encore, le montage d’images pour présenter ce nouveau service s’orne d’une photo (ci-dessous) d’une jeune femme tenant un panonceau de protestation contre la « Proposition 8 » qui par référendum populaire, a déterminé qu’en Californie, la mariage était entre un homme et une femme, et qu’il n’était pas question que l’État reconnaisse tout autre type de mariage. Les autres images ne me semblent pas trop subliminales…
Interrogée par LifeSiteNews, l’administration de la LMU se défend d’enfreindre l’enseignement de l’Église, et s’empresse même, par des belles paroles, de le soutenir. N’empêche que le doute s’installe… Ai-je tort ?

2 comments

  1. klenik

    CITE DU VATICAN, 30 SEP 2010 (VIS) L’intention de prière générale de Benoît XVI pour le mois d’octobre est: “Pour que les Universités catholiques deviennent toujours plus des lieux où, grâce à la lumière de l’Evangile, il soit possible d’expérimenter l’unité harmonieuse existant entre FOI et RAISON”.
    je crois que le Saint Pere a tout exprime…
    qui manipule(nt) les jesuites ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *