La Xavier University jésuite se distingue… Encore !

Download PDF

Vraiment, les universités jésuites américaines font dans le grand n’importe quoi ! La Xavier University, fondée en 1831 à Cincinnati (Ohio), va offrir demain, 16 avril, un tribune à un prêtre contesté et contestable. Le P. Ernesto Cardenal, un dinosaure de la « Théologie de la Libération » (dans sa dimension marxiste condamnée par Rome), va venir y faire une conférence et qui plus est dans la Bellarmine Chapel du campus… Il y déclamera aussi un poème de sa composition L’Origine des espèces qui est, me dit-on, à la gloire de Darwin. Charmant ! Cet infortuné prêtre gauchiste, marxiste, socialiste, utopiste a-t-il sa place dans une université catholique jésuite si fière, apparemment, de sa devise Ad Majorem Dei Gloriam, que l’on peut lire sur ses armes ? Rappelons que le P. Cardenal fut ministre de la culture du gouvernement marxisto-sandiniste de Daniel Ortega au Nicaragua, ce qui lui valut une sérieuse admonestation de Jean-Paul II lors du voyage apostolique du Souverain Pontife dans ce pays en 1983…

4 comments

  1. moreau

    Cardenal a aussi écrit un poème à la gloire de Maryline Monroe victime du capitalisme … et il me l’a dédicacé !!! Il pourrait aussi le lire !!

  2. arnaud

    Des histoires vieilles de 30 ans… ça me rappelle un dessin humoristique : un homme en haut d’une montagne et s’adressant à Dieu : “J’ai pardonné à tous mes ennemis…mais j’en ai gardé la liste !”
    “Si tu retiens les fautes, Seigneur…” (Mais était-ce une faute d’avoir pris le parti des pauvres et des petits ?)
    Vous, vous retenez ! Vous n’oubliez rien ! Vous gardez précieusement la liste de vos ennemis. Vous avez un disque dur dans la poitrine ?

    • jeffmoveone

      Et puis quoi encore! La responsabilité qu’est ce que vous en faites ?
      Et leurs victimes? Ceux qu’ils ont trompé ? Vous avez une liste pour ceux là? Vous n’en parlez meme pas ! Vous avez un disque dur vous aussi?

  3. Santiago64

    Arnaud, le problème avec les ennemis de la doctrine de l’Église ou ceux qui la bafouent comme le P. Ernesto Cardenal c’est qu’ils sévissent ENCORE de nos jours.Alors oui, il vaut mieux ne rien oublier pour leur rappeler aussi leurs méfaits passés et récurrents et bien montrer leur persévérance dans la révolte.On n’a pas de disque dur dans la poitrine mais dans le cerveau car il vaut mieux avoir le cœur doux et l’esprit sûr que l’esprit mou et le cœur dur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *