Les Christian Brothers en faillite…

Download PDF

La Congregation of Christian Brothers des États-Unis (qui n’a rien à voir avec les Frères des Écoles chrétiennes), une congrégation enseignante fondée en 1802 par le bienheureux irlandais Edmund Rice (1762-1844) et érigée canoniquement par le Saint-Siège en 1820, vient de se placer sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites dans l’archidiocèse de New York. C’est la deuxième congrégation religieuse à se mettre en faillite aux États-Unis après la province jésuite de l’Alaska en 2009 – si mes souvenirs sont bons. Des procès en violences et abus sexuels sur des mineurs – au moins une cinquantaine – confiés aux soins de cette congrégation entre les années 1940 et les années 1960, ont poussé les supérieurs à recourir à cet expédient juridique, incapables qu’ils sont de faire face au coût de la procédure et des indemnités probables.
Beurk…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *