Notre Dame University : cinq nouveaux évêques protestent

Download PDF

Si la liste des évêques américains dénonçant le scandale de l’invitation faite à Obama par Notre Dame, croît évidemment moins vite que la pétition lancée par la Cardinal Newman Society (qui devrait dépasser les 230 000 signatures dans la journée, si ce n’est déjà
fait), leur nombre devient de plus en plus significatif. Nous étions à 9 hier. Il me faut en ajouter 5 nouveaux aujourd’hui.
Mgr Edward Slattery, évêque de Tulsa (Oklahoma) a écrit au P. John Jenkins pour lui demander d’annuler son invitation et d’oublier l’idée de lui conférer un doctorat honoris
causa
: « Que le président Obama reçoive les honneurs de Notre Dame n’est pas seulement une déception, c’est un scandale ».
Dans le même État, Mgr Eusebius Beltran, archevêque d’Oklahoma City, a lui aussi écrit au P. Jenkins : « Le président Obama, en paroles et en actions, a approuvé l’avortement et
toutes sortes d’autres atrocités contre la vie humaine. En conséquence, il ne mérite aucune reconnaissance d’une institution catholique »
.
L’évêque de Newark (New Jersey), Mgr John J. Myers, dans un communiqué du 1er avril, se dit « affligé » de la décision : « En conférant des honneurs à des gens qui ne
partagent ni notre respect ni notre révérence pour la vie à tous ses stades, et en leur donnant une tribune de premier plan dans nos paroisses, nos écoles et autres institutions, nous créons,
malencontreusement, l’idée que nous partageons leurs positions publiques sur ces questions »
.
Au nom de l’évêque de Harrisburg (Pennsylvanie), Mgr Kevin C. Rhoades, Paul Schenck, directeur du département Respect de la Vie du diocèse, a fait savoir que l’évêque avait écrit au
P. Jenkins pour lui exprimer sa désapprobation : « On ne peut être que découragé et consterné quand une institution considérée catholique comme Notre Dame, est incapable de suivre les
recommandations édictées par les évêques catholiques, tout particulièrement dans ces questions morales vitales »
.
Dans son éditorial de la dernière livraison de The Catholic Globe, organe officiel du diocèse de Sioux City (Iowa), l’ordinaire, Mgr R. Walker Nickless, dit « sa
surprise et sa colère »
d’une invitation « qui est en violation de l’enseignement des évêques américains » et il invite le P. Jenkins à « avoir le courage d’annuler cette
invitation et à ne pas craindre le désagrément qui pourrait s’ensuivre d’admettre qu’il a pris une mauvaise décision »
.