Trois militantes de Planned Parenthood enseignent à l’université jésuite de St. Louis !

Download PDF

Si l’on avait vraiment besoin d’une confirmation de ce que je signalais
hier
quant aux “libertés” prises par une majorité d’universités dites catholiques vis-à-vis de l’enseignement de l’Église, les révélations d’avant-hier de LifeSiteNews, qui confirment celles de Catholic World News, y suffiraient.
La St. Louis University (SLU), l’université jésuite du Missouri, qu’on pouvait dire autrefois “prestigieuse”, et qui fondée en 1818 par notre compatriote Louis Dubourg,
évêque « de Louisiane et des deux Florides » comme on disait au début du XIXe siècle, tolère dans son corps enseignant trois militants de Planned Parenthood, le « N° 1 » de l’avortement
aux États-Unis !
Linda Raclin, maître-assistant de langue juridique à la Faculté de droit de SLU depuis 2007, était jusqu’à cette année-la membre du conseil d’administration de Planned Parenthood de
St. Louis et fait toujours partie d’un groupe de travail de ces avorteurs. On pouvait le lire sur la biographie de Raclin en ligne sur le site même de SLU. Mais après les premières
révélations de Catholic World News, ces “précisions” ont été “judicieusement” effacées…
Le Dr. Christine Jacobs, est maître de conférences à la Faculté de médecine de SLUPlanned Parenthood depuis 2008 : elle fut membre du conseil d’administration de à Chicago de 2003 à
2006.
Le Dr. Terri Rebmann, est directeur associé pour les affaires périscolaire à l’Institut pour la bio-sécurité de SLU depuis juillet 2000. Elle a travaillé de 1996 à 1997 comme
superviseur des services aux patients en matière de « santé reproductive » (nom de code pour avortement) de Planned Parenthood de St. Louis, et depuis 2005 à aujourd’hui elle est
consultante de la Fédération Planned Parenthood.
Interrogée par LifeSiteNews sur ces incongruités, SLU a répondu en estimant que l’université agit conformément « aux enseignements de l’Église catholique ». Quel culot !
Offrir une chaire d’enseignement à des militants de l’avortement n’est vraiment pas en adéquation avec la fière devise de la Compagnie : « Pour la plus grande gloire de Dieu »…

225px-Saint_louis_university_MO_logo.png