Un professeur jésuite : « Notre boulot n’est pas d’amener les gens à Dieu ». Ah bon ?

Download PDF

Le P. Ryan Maher, S.J., n’est pas n’importe qui et il n’enseigne pas n’importe où… Né en Arizona en 1960, le futur jésuite a d’abord travaillé pendant plusieurs années pour le sénateur Démocrate Jeff Bingaman à Washington. Il fut ordonné prêtre pour la Compagnie en 1996. Diplôme de l’université jésuite de Georgetown de Washington, il en est, depuis une dizaine d’année le vice-recteur et le directeur des Études catholiques.
Dans une petite vidéo qui vient d’être produite par l’université pour présenter l’œuvre des jésuites sur le campus, le P. Maher ouvre le feu en déclarant :

  • « Notre travail d’éducateurs et de prêtres n’est pas d’amener Dieu aux gens ni même d’amener les gens à Dieu. Dieu est déjà présent ici et les gens sont déjà là. Notre boulot, notre manière de vivre notre vocation à l’éducation consiste à poser les bonnes questions et à aider les jeunes à se poser ces questions ».

Bref, si j’ai bien tout compris, l’objectif de la Georgetown University n’est pas d’amener ses étudiants à la pleine vérité de la foi catholique mais de les aider à s’ouvrir à la promotion des différences. Pas vraiment besoin d’une université catholique, fut-elle jésuite, pour cela… Simple opinion de ma part.

7 comments

  1. LETTERI Gerard

    Une critique injuste et infondéé

    J’applaudis aux propos du Père Maher ! Dans une societé completement déchristianisee et surtout face à des jeunes , il ne s’agit pas de rebuter d’emblée ses interlocuteurs par des affirmations définitives ! L échec est assuré ! Et le fossé définitif…
    Non, comme le dit ce Religieux, il faut d’abord aider les jeunes à se poser les “bonnes” questions et ensuite, c’est certain, à cheminer avec eux en les éclairant à la lumiere de notre Foi Catholique
    Franchement je ne vois pas en quoi les propos de ce pretre sont condamnables !

    Gerard LETTERI

  2. Ruth O.Patenaude

    Dans une société déchristianisée, de qui faut-il parlé si ce n’est du Christ? Le reste, de la paille balayée par le vent. Aussi simple que ça. Parlons-leur du Christ et ils poseront les bonnes questions… sur le Christ, sur son œuvre d’Amour, de Justice et de Paix, sur le Père éternel, le Saint-Esprit, la Vierge Marie, nos fins dernières à la fin de notre pèlerinage… et c’est parti, et ça ne tarit plus pour la Vérité dont le monde a et aura de plus en plus soif…

  3. soha

    Jean Paul 2 demande bien aux musulmans de rester de bons musulmans…
    Dans ce domaine-là du moins il a eu de l’efficacité : sa ” civilisation de l'”amouououour” avance à ..grands coups d’explosifs…
    Pourquoi pas faire des étudiants de ” bons questionneurs”…?
    Il n’y a rien qui presse, nous avons l’éternité devant nous. D’ailleurs tout le monde ira au paradis.
    Les vieux missionnaires( St François Xavier et toute l’archaïque clique nomade ) allez vous rhabiller ! Nous avons (inventé) la nouvelle évangélisation …
    l’enfer n’existe pas ou …plus ( Jésus, ferme là! Judas va revenir … ressuscité !).
    Et la joie de jouir de Dieu dans l’union à Lui ici-bas,franchement , à côté d’une” bonne question” c’est de la roupie de sansonnet !

    D’ailleurs, une commission de théologiens de haut rang , après avoir relooké en novlangue le “Premier” et le “Second” Testament, va proposer que la “Bonne Nouvelle” (la BN, les Biscuits Nantais ayant déposé une plainte pour plagiat) ) soit désormais intitulée la “Bonne Question” (la BQ , ça personne ne l’a encore retenue!)… Les intellos vont pouvoir encore faire pas mal de droits d’auteur sur le dos des âmes desséchées !
    supplions pour notre tiédeur ,nous qui baignons mollement dans le bénitier global aux grenouilles assoupies, et pour les apostats habitués , nouvelles punaises des sacristies laïcisées… !

  4. Joseph Paris

    Dans des sites mahométans, la photo du futur “Saint” Jean-Paul embrassant le coran, sert désormais a conforter le prosélytisme agressif mahométan. Et nos chers Jésuites persistent dans leur mondanité. Ça devient de plus en plus déroutant, pour ne pas dire pervers, le chemin que la Sainte Église prend.
    Submergé par des questions, je vis l’enfer.

  5. Michel

    Les propos du Jésuite sont pourtant tout à fait en ligne avec Vatican II et Paul VI, et leur culte de l’homme, de ses droits et de sa liberté religieuse, Jean-Paul II et son unanimisme-illuminisme interreligieux et enfin Benoît XVI, bien qu’adversaire déclaré du “relativisme doctrinal”, et son irénisme du “chemin vers la paix” (des cimetières ?), curieux épigone d’une “herméneutique de la continuité”. Comprenne qui pourra…

  6. LETTERI Gerard

    Oui : SANTO SUBITO !
    Quelle étrange attitude pour de pretendus catholiques de critiquer les Papes, le Magistere , et les Conciles !
    Jean Paul II “Le Grand” a eu mille fois raisons de renforcer le dialogue entre les croyants des Grandes Religions… C’est aussi le meilleur moyen de faire front à la societé athée et materialiste d’aujourd’hui
    Oui vraiment : ” Santo Subito” …
    Et veillez sur nous , Tres Saint Pere , qui nous voyez depuis une fenetre du Ciel ! Et protegez Notre Pape Benoit Le Bien Aimé de ceux qui l’attaquent !

    Gerard LETTERI

  7. MEYER

    Il apparaît que le RP SJ n’aurait pas bien lu St Ignace de Loyala … mais, bah ! personne n’est parfait, surtout pas ceux qui croient l’être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *