Detroit : un archidiocèse en difficultés financières

Download PDF

Certes, l’ancien évêque d’Oakland, Allen Vigneron – d’origine française et très fier de l’être –, a connu une promotion en quittant, en janvier dernier, cet évêché de taille moyenne de
Californie (530 000 catholiques) érigé en 1962, pour le vénérable (il fut créé en 1843) siège archiépiscopal de Detroit (Michigan) qui compte 1,4 millions de catholiques. Mais ce fut aussi pour y
rencontrer de gros problèmes financiers.
Dans une conférence tenue le 3 septembre dernier, Mgr Allen Vigneron a annoncé que l’archidiocèse ne pouvait plus supporter les pertes financières qui sont les siennes. Il perd en effet 42
000 $ par jour : l’année 2008 s’est soldée par un déficit de 14,5 millions de $. Les décisions, qui prendront effet en novembre prochain, sont drastiques. « On ne peut pas continuer à vivre
sur ce pied au regard des réalités financières »
a déclaré l’archevêque. L’archidiocèse va diminuer de 29 % de nombre des fonctionnaires de ses services centraux : ils vont passer de 264 à
187. De ce fait, l’archidiocèse n’aura plus besoin de l’immeuble Gabriel Richard – du nom d’un prêtre français (1767-1832) qui eut un apostolat à Detroit, ville fondée aussi par un
Français, Antoine de La Mothe Cadillac (et oui, les limousines…), et devint même député du Territoire du Michigan à la Chambre des Représentants de 1823 à 1825… –, situé sur la Michigan
Avenue, qui sera donc vendu. L’archidiocèse ne financera plus The Michigan Catholic, son hebdomadaire officiel…