L’archevêque de Saint-Louis, Préfet de la Signature Apostolique

Download PDF
Voici une nouvelle qui ne prendra pas au dépourvu les lecteurs de mon blogue, puisque je l’avais pronostiquée ici même dès le 7 mai dernier. Mgr Raymond L. Burke, archevêque de Saint-Louis (Missouri) a été nommé ce jour Préfet
du Tribunal suprême de la signature apostolique
. Il faut s’en féliciter même si, à titre personnel, j’éprouve un petit pincement au cœur : car ce prélat de premier rang va manquer à mon
che


r diocèse de Saint-Louis – dont le siège est désormais vacant – et à l’Église catholique des États-Unis… Mais, d’un autre côté, c’est un formidable
“plus” pour l’Église universelle et un nouveau soutien à Rome d’abord pour le Saint Père mais aussi pour les catholiques attachés à la tradition, et notamment à la tradition liturgique. Par un de
ces petits miracles dont la Providence ne cesse de saupoudrer notre vie, je serai un des tout premiers Français à féliciter Mgr Burke pour cette grande marque de confiance et de
reconnaissance que Benoît XVI vient de lui manifester, puisque je le rencontrerai au séminaire de l’Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre de Gricigliano, où le désormais évêque
émérite (Ô combien !) de Saint-Louis et Préfet du Tribunal suprême de la signature apostolique, viendra, ce 3 juillet, ordonner au sacerdoce, selon les livres de 1962, deux séminaristes. Mgr
Burke sera évidemment créé cardinal par le pape au tout prochain consistoire… Le nouveau Préfet est né le 30 juin 1948 : il fêtera donc ce dimanche son soixantième anniversaire.