Le Sénat de New York a voté la loi légalisant le “mariage” homosexuel

Download PDF

 

Par 33 voix contre 29, le Sénat de l’État de New York a voté dans la nuit d’hier la loi légalisant le “mariage” homosexuel, loi qui a été immédiatement promulguée, peu avant minuit, par le gouverneur “catholique” de l’État, Andrew Cuomo… Je reviendrai dans un autre post sur l’analyse du vote mais, pour l’heure, je me contente de traduire la déclaration des huit évêques de la New York State Catholic Conference, qui a été diffusée à 23 h (heure locale) dans la nuit d’hier.

  • « Le vote par le Législateur d’une loi qui altère radicalement et à jamais la compréhension historique que l’humanité a du mariage, nous laisse profondément déçus et inquiets.
  • Nous maintenons avec fermeté l’enseignement clair de l’Église catholique qui nous fait toujours traiter nos frères et sœurs homosexuels avec respect, dignité et amour. Mais nous affirmons avec tout autant de fermeté que le mariage est l’union pour la vie d’un homme et d’une femme, union d’amour ouverte aux enfants, ordonné au bien de ces enfants comme à celui des époux eux-mêmes. Cette définition ne saurait changer bien que nous ayons conscience que nos convictions quant à la nature du mariage continueront à être ridiculisées et que certains iront même désormais jusqu’à tenter de faire prendre par le gouvernement des sanctions contre les Églises et les autres organisations religieuses qui prêchent ces vérités de toujours.
  • Nous sommes inquiets du fait que le mariage comme la famille seront sapés par cette présomption tragique du gouvernement en votant cette loi qui tente de redéfinir ces fondements de la civilisation.
  • Notre société doit retrouver ce qu’elle semble avoir perdu : la compréhension authentique du sens et de la place du mariage, comme Dieu l’a révélé, fondé en nature et respecté par les principes fondateurs de l’Amérique.
  • Timothy M. Dolan, archevêque de New York, Howard J. Hubbard, évêque d’Albany, Nicholas DiMarzio, évêque de Brooklyn, Edward U. Kmiec, évêque de Buffalo, Terry R. LaValley, évêque d’Ogdensburg, Matthew H. Clark, évêque de Rochester, William F. Murphy, évêque de Rockville Centre, Robert J. Cunningham, évêque de Syracuse. »

1 comment

  1. soha

    l’ennui est qu’il n’y plus de “société” depuis longtemps, sapée par les efforts conjugués du collectivisme marxisant et de l’individualisme libéral… (pour faire TRES GROS!!!)
    Que l’attaque contre la famille par le divorce etc date d’il y a longtemps. d’au moins la Révolution dite française, celle que l’Eglise a faite en son sein au “concile”( dirent certains)
    Et qu’on se demande comment des pasteurs peuvent être “déçus et inquiets” (quels euphémismes!!! que de diplomatie!!!) quand par ailleurs, ils promeuvent les “droits de l’Homme” et”la dignité” (avec toutes les nuances et herméneutiques que l’on veut , pour le vulgum pecus,c’est un ralliement de plus)

    parler de “vérités de toujours” dans un domaine et ne cesser d’innover dans x autres, c’est difficile à faire comprendre…

    Est-il si compliqué de dire que l'”Homme” n’existe pas, que c’est une abstraction pour détruire les hommes réels concrets, mais que la nature humaine et la liberté humaine ont des devoirs et des droits??? Que les “droits de (notre) Dieu” sont par contre des choses claires ( car le Dieu Vivant et Vrai, n’est pas une abstraction..! contrairement au “grand architecte” …)…et bénéfiques, non pour Dieu, qui n’en a strictement nul besoin, mais pour les hommes, qui , tirés du néant par l’Etre qui “Est Ce(lui) Qu’Il Est”, ont besoin de se relier (religion) à leur source pour ne pas dépérir? Source qui coule en abondance de sacrements, d ‘eau d’Esprit, de Sang Précieux , de grâces surabondantes ..pour qui veut s’abreuver…
    Et de dire que si le Christ Roi ne règne pas, nous allons à la ruine, par ce que la nature ayant horreur du vide, d’autres, des idoles sanguinaires, s’imposeront, et mortifères et mensongères? Les exemples étant pléthore… ce ne devrait pas demander un énorme effort de pédagogie.
    donc si cela n’est pas dit clairement, il y a une raison …

    Le naïf simpliste de service qui aimerait bien que Dieu lui fasse un jour la grâce de ne pas se prendre pour le..Pape…

    Pardon d’avoir abusé de l’espace…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *