Le cardinal-archevêque de Los Angeles sur le départ avant la fin de son mandat ?

Download PDF

Le cardinal Roger Mahony, archevêque de Los Angeles, n’est pas vraiment, pour paraphraser Les Tontons flingueurs, « ma marque de cardinal préféré »… Vous me direz que
Mahony n’étant pas mon archevêque, je ferais mieux de me soucier de lui comme d’une guigne. Sans doute. Mais j’ai quelques connaissances dans l’archidiocèse de Los Angeles qui souffrent
depuis des années de ce prélat « liberal » comme on dit là-bas, qui n’a pas été vraiment blanc-bleu dans sa gestion des prêtres abuseurs sexuels de son archidiocèse (en pleine
déconfiture financière voir ici et ), est hostile à la forme
extraordinaire (ici), et nul sur l’ObamaCare ().
Quoi qu’il en soit, une rumeur persistante le donne partant avant la fin de son mandat épiscopal. Lui-même est à la source de ces rumeurs puisqu’en ordonnant au sacerdoce l’année dernière des
séminaristes du St. John’s  Seminary de son archidiocèse, il a déclaré que c’était là la dernière fois qu’il procéderait à des ordinations sacerdotales alors qu’il ne sera atteint par
la limite d’âge que le 27 février 2011, c’est-à-dire l’an prochain. Quid des ordinants de cette année ?
Thomas Peters, notre American Papist, dans un article du 21 janvier donnait pour certain qu’un
coadjuteur avait été récemment sélectionné par le Saint Siège et que l’annonce de cette nomination « serait faite officiellement “prochainement” ». Un coadjuteur est celui qui succède
automatiquement à l’ordinaire.
Cet article de Thomas Peters lui a valu une réplique immédiate de Tod Temberg, le porte-parole de l’archidiocèse, qui n’y voit que de « pures spéculations », mais qui ne
dit pas que cette rumeur est fausse et que de toute façon de telles rumeurs ne peuvent que se produire quand un ordinaire entre dans la dernière année de son pontificat… Curieux quand même qu’il
ait cru devoir répondre…
Tout ce que je peux dire c’est que pour ce qui concerne le départ de Mahony, le plus vite sera le mieux. Good riddance !