Les évêques américains ont approuvé une « Messe pour la Vie »

Download PDF

Comme je l’ai signalé ici, mercredi dernier, les questions liturgiques ont prévalu lors de la session de printemps de l’assemblée plénière des évêques
américains, qui vient de s’achever hier. La majorité de 163 voix des évêques de rite latin n’ayant pu être atteinte – en raison de l’absence d’évêques –, les nouvelles (et laborieuses…)
traductions en anglais de la troisième édition typique du Missel romain, n’ont pu être approuvées lors de cette session. Les évêques absents seront donc consultés par courrier prochainement, et
leurs votes, positifs ou négatifs, viendront confirmer ou infirmer le scrutin majoritairement favorable à l’adoption des nouvelles traductions.
Par contre, c’est à une écrasante majorité que les évêques présents ont approuvé le 18 juin et l’introduction d’une « Messe pour la Vie » dans le Missel (183 pour, 2 contre et 3 abstentions) et
les textes proposés (179 pour, 1 contre). Rome ayant fini par approuver le principe de l’introduction d’une telle Messe dans le Missel américain, les textes proposés seront transmis à Rome pour
recognitio. Gageons que le nouveau secrétaire de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, l’Américain J. Augustine DiNoia, en fera une de ses premières
obligations…
L’introduction d’une nouvelle « Messe pour la Vie », qui pourra donc être célébrée dans tous les diocèses américains, s’imposait avec une certaine urgence en raison des attaques renouvelées
contre la vie humaine que connaissent les États-Unis en cette période difficile. Le “compteur” des enfants avortés depuis Roe vs. Wade, qui figure sur le site de l’association catholique
pro vie American Life League (voyez dans la colonne de droite), était, hier, tout près d’indiquer 50 millions de victimes innocentes…