Mgr Robert Vasa dénonce le CCHD et les politiciens “catholiques” pro avortement

Download PDF

Dans un long et intéressant entretien accordé à Catholic World Report, le désormais évêque émérite de Baker (Oregon), puisqu’il vient d’être nommé coadjuteur de l’évêché de Santa Rosa (Californie), Mgr Robert Vasa rappelle quelques vérités catholiques assez fondamentales pour que je les rapporte ici, dans le cadre d’un portail que nous avons précisément nommé “Riposte Catholique” et pour lequel nous sommes honorés d’avoir un tel – involontaire… – contributeur !
Sur le Catholic Campaign for Human Developement (CCHD).
Il s’agit là d’une organisation catholique tout ce qu’il y a d’officiel – un peu comparable à notre CCFD –, qui bénéficie de l’autorisation, de la plupart des diocèses américains, d’organiser une quête annuelle dans toutes les paroisses. Or, des associations de vigilance catholique ont récemment découvert que le CCHD finançait, avec les collectes auprès de fidèles, des organismes qui, notamment, promouvaient ou finançaient l’avortement. Le scandale fut tel chez les catholiques américains, qu’une douzaine d’évêques décidèrent de ne plus autoriser la quête du CCHD sur leur territoire diocésain. Voyons ce que dit Mgr Vasa d’organisations catholiques du type du CCHD :

  • « Il y a un moment où nous devons admettre que leur complicité avec le mal est trop importante et que nous ne pouvons plus les soutenir. Les consciences de certaines personnes pourront estimer que certaines complicités mineures sont acceptables. Pour ce qui me concerne, je pense qu’il y a d’autres causes auxquelles donner notre argent. »

Sur la question de la communion pour les politiciens catholiques pro-avortement.

  • « C’est une chose qui est liée à notre communion avec le Seigneur. Vous ne pouvez pas prétendre être en union avec l’Église – en communion avec l’Église, en communion avec le Christ – quand vos idées, vos comportements et vos actes, en particulier pour ce qui concerne votre position pro-avortement, sont en contradiction absolue avec cette communion ».

Sur les hôpitaux catholiques infidèles à l’enseignement de l’Église.
Mgr Vasa a retiré le label “catholique” au St. Charles Medical Center de Bend (Oregon), après que ce dernier avait refuser de se plier aux principes catholiques, notamment en cessant de réaliser des stérilisations de personnes, comme le lui avant demandé l’évêque de Baker.

  • « Comment puis-je continuer à soutenir officiellement un hôpital qui agit dans le cadre d’un système de pensée qui est à l’opposé de la foi catholique ? Je ne le peux pas ».

C’est cela aussi un évêque catholique !

2 comments

  1. jean-pierre Moreau

    Dans mon livre Terrorisme pastoral j’ai apporté la preuve que le CCFD soutenait l’avortement et que son président actuel était un ennemi déclaré de la religion catholique.
    Cela n’a pas ému grand monde ! Les provie américains sont depuis longtemps très informés sur le CCHD et son homologue canadien et enquêtent très largement sur les périphériques pseudo-catholiques.

    En France, le CCFD va pouvoir fêter ses 50 ans tranquillement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *