Oakland : un nouvel évêque “extraordinaire”

Download PDF

C’est avec une célérité peu fréquente que le Saint Siège vient de pourvoir au siège d’Oakland (Californie) laissé vacant par la promotion de son ordinaire (de notre quasi compatriote…) Mgr Allen Vigneron au siège archiépiscopal de Detroit (Michigan) le 5
janvier dernier.
Benoît XVI a en effet nommé, le 23 mars dernier, Mgr Salvatore Cordileone (Sauveur Cœur de Lion !), jusqu’à présent


évêque auxiliaire de San Diego (Californie, il fut ordonné évêque en 2002), à la tête de cet
important diocèse californien (406 947 catholiques, 433 prêtres, 12 diacres permanents et 843 religieux, selon les dernières statistiques).
Le nouveau prélat, jeune (il a 52 ans), au visage avenant et volontaire (photo), a été ordonné prêtre en 1982. Docteur en droit canon, il fut membre
du Tribunal suprême de la signature apostolique (de 1995 jusqu’à 2002) dont l’actuel préfet, l’archevêque Raymond Burke, est un de ses grands amis…
Cet infatigable défenseur de la vie et vibrant promoteur de la « Proposition 8 » (ce référendum gagné visant à interdire le “mariage” homosexuel en Californie) est aussi, et c’est moins
connu, un ardent partisan de la “forme extraordinaire” de la liturgie qu’il célèbre et promeut.

2 comments

  1. Durand Charles ÉD.

    Merci pour l’info! Excellente nouvelle, il y a du bon  grain qu’arrive à semer le pape Benoît XVI. Il use ses adversaires avec sa tranquille sérénité et sa douce détermination. Il ne bouscule pas mais il remet à flot la barque de Pierre. Prions pour lui car certains mènent en sourdine, mais avec un sens du machiavélisme éprouvé,  une campagne anti- papauté. Ils préparent déjà l’après Benoît XVI.  On voit et on saisit le message subliminal.

  2. Castille

    Visage avenant et volontaire. C’est juste.

    Regard bon, mais ferme et franc. Il a vraiment l’air droit dans ses bottes.

    Et l’onomastique -ah quand tu nous tiens- Salvotre Cordileone SAUVEUR COEUR DE LION- mais il y en aura pour trouver que ça n’influe en rien.

    Si seule la volonté détermine, les noms qui nous désignent nous colorent aussi pas mal.