Ordinariat aux États-Unis : quelques chiffres

Download PDF

Le cardinal Donald Wuerl à Seattle (Washington)

Comme indiqué avant-hier, le cardinal Donald Wuerl, archevêque de Washington D.C. et chargé par Rome du dossier sur l’application d’Anglicanorum Cœtibus, a présenté le 15 juin un rapport circonstancié sur la “faisabilité” d’un ordinariat aux États-Unis aux évêques réunis pour l’assemblée plénière de printemps de la Conférence épiscopale. Certains évêques ont émis sinon des réserves du moins des inquiétudes sur l’articulation juridique et pastorale de l’ordinariat avec leurs propres diocèses et se sont interrogés sur ce qu’étaient exactement les éléments du patrimoine anglican qui pourront être conservés dans l’ordinariat catholique. Pour les premières inquiétudes exprimées, on ne connaît pas la réponse ou les commentaires du cardinal Wuerl, et quant à la question des éléments du patrimoine anglican à conserver le cardinal semble lui-même interrogatif…

Lors d’un point de presse organisé le soir du 15 juin, le cardinal Wuerl a tenté de répondre aux questions des journalistes. Il a confirmé que l’ordinariat serait érigé avant la fin de l’année, son rapport évoquait cet automne, période souhaitée par Rome à qui, de toutes les manières, reviendra la responsabilité de l’érection.

Le cardinal Wuerl, sur la base de l’ensemble des demandes qu’il a reçues de la part de communautés épiscopaliennes aux États-Unis, estime que l’ordinariat pourrait démarrer avec au moins 100 prêtres anciennement anglicans et susceptibles d’être ordonnés au sacerdoce catholique et 2 000 fidèles. Il a précisé qu’au moins deux congrégations épiscopaliennes en corps passeront à l’ordinariat : St. Luke de Bladensburg (dont le site annonce le choix de l’ordinariat) et la Mount Calvary Church (qui fut la première congrégation épiscopalienne a annoncer vouloir profiter des dispositions d’Anglicanorum Cœtibus, dès le 24 octobre 2010). Ces deux congrégations sont dans l’État du Maryland.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *