Ordinations sacerdotales : chiffres et tendances

Download PDF
401 séminaristes se préparent à l’ordination sacerdotale aux États-Unis, un nombre en diminution de 12 % par rapport à 2007 (456 prêtres
furent ordonnés cette année-là). C’est l’information principale qu’offre l’étude The Class of 2008 : Survey on Ordinands to the Priesthood, préparé par le Center for Applied
Research in the Apostolate
(CARA) commissionné par la commission pour le Clergé, la vie consacrée et les vocations de la United States Conference of Catholic Bishops
(USCCB), que préside le cardinal Sean O’Malley, archevêque de Boston. Le rapport complet peut être trouvé
ici (version PDF).
335 ordinands ont répondu au sondage du CARA : 242 seront des prêtres diocésains, tandis que 77 seront ordonnés pour un ordre religieux. Près d’un tiers des ordinands sont nés hors des
États-Unis (pourcentage en légère augmentation par rapport à l’année dernière – 32 % contre 31 % –, mais 24 % de plus qu’en 1999), en ordre décroissant de pays d’origine : Mexique, Vietnam,
Pologne, Philippines… – en tout 31 pays différents.
30 % des futurs nouveaux prêtres ont entre 25 et 29 ans et 39 % sont trentenaires. Le plus jeune futur ordonné a 25 ans, le plus âgé 76. L’âge moyen des ordinands est de 34 ans.
9 ordinands sur 10 sont des catholiques de naissance ; 1 sur 10 ne l’était donc pas ! Chez ces derniers on trouve des convertis, des chrétiens provenant de l’épiscopalisme, de l’évangélisme, du
baptisme… et même 3 Juifs.
Proportionnellement, certaines origines nationales ou ethniques sont surreprésentées ou sous représentées : les ordinands originaires d’Asie ou du Pacifique constituent 12 % du contingent des
futurs prêtres, alors que les fidèles de même origine ne comptent que pour 3 % des catholiques aux États-Unis. À l’inverse, alors que la population d’origine hispanique représente 35 % des
catholiques, seuls 16 % des ordinands sont de cette origine : une tendance observée depuis plusieurs années.