Pour le Vendredi Saint, deux évêques prient le rosaire devant l’avortoir de St. Paul-Minneapolis

Download PDF

La campagne de Carême des 40 Days for Life s’est achevée le dimanche des Rameaux, mais, pour les catholiques américains, la prière pour les enfants à naître ne cesse jamais.

Depuis vingt-huit ans, les catholiques de l’archidiocèse de St. Paul et Minneapolis (Minnesota) ont la pieuse habitude de se relayer pour prier le jour du Vendredi Saint devant l’avortoir de Planned Parenthood de St. Paul.

Hier matin dès 8 h, et pendant une heure, c’est l’archevêque de St. Paul et Minneapolis, Mgr John Nienstedt, qui a présidé la récitation du chapelet avec cette vigile forte de plusieurs milliers de personnes selon la presse. Puis, dès 9 h du matin, c’est Mgr Lee A. Piché, évêque auxiliaire de l’archidiocèse, qui a pris le relai…

Lors de son intervention à la foule des catholiques pro-vie rassemblée Mgr Nienstedt, ce courageux et intraitaible évêque sur tous les points non négociables, a notamment déclaré :

  • « Nous ne sommes pas venus ici pour juger une jeune femme qui se serait retrouvée enceinte d’un enfant non désiré par son petit ami ou ses parents, et soumise à pression pour adopter la solution de facilité. Mais nous sommes venus ici pour juger la cupidité déraisonnable des médecins, des infirmières et des défenseurs de Planned Parenhood, qui, pour trente pièces d’argent, offrent une solution rapide mais fausse à de telles femmes plutôt que de les aider à trouver une vraie solution à leurs problèmes ».

Trente pièces d’argent… Une image qui s’imposait en ce Vendredi Saint ! Chapeau à ces évêques et aux catholiques pro-vie du Minnesota.

(Merci à B. K. de m’avoir signalé  cette information)

1 comment

  1. domremy

    Est-ce possible et Est-ce vrai ?

    Je lis sur un site catholique polonais

    http://fronda.pl/news/czytaj/za_wielkopostna_jalmuzne_wspieraja_aborcjonistow

    l’information ci dessous :

    (TRADUCTION )

    « L’aumone de careme soutenant les avorteurs »

    22 avril 2011

    A quoi peut-on destiner les aumones de Careme ? L’Epicopat Français –plus concrètement une organisation qui en dépend – n’a en cette matière aucun doute : aussi bien, au soutien des avorteurs que des féministes.

    Le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD) qui s’occupe, entre autres, de distribuer le fruit des quetes réalisées dans les paroisses françaises durant la période de Careme, finance deux organisations latino-américaines qui promeuvent l’assassinat des non-nés :INDESO Mujer en Argentine et le Centre Antonio de Montesinos pour les Etudes Culturelles Sociales au Mexique.

    INDESO Mujer en Argentine se prononce ouvertement pour « le droit des femmes à avorter » ainsi que pour « le total accès au moyens contraceptifs », positons contraire à l’enseignement catholique . Ses dirigeants ont par ailleurs pris part à 28 campagnes pour la dépénalisation de l’avortement en Amérique Latine et dans les Caraibes. Du coté de cette organisation on apprend que celle –ci reconnaît que chacun a droit à l’acte sexuel « indépendamment de son age, son état civil ou de son modèle familial ».

    On retrouve la meme position dans le Centre Antonio de Montesinos pour les Etudes Culturelles Sociales au Mexique. Ses militants sont auteurs de rapports dans lesquels l’Eglise Catholique est vilipendée à cause de ses positions contraires à l’assassinat des non-nés. Les moyens financiers servent aussi à soutenir certains pseudo-catholiques du style « Catholiques Pro-Choix » .

    BSz/LifeSiteNews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *