Un ancien aumônier militaire en Irak va devenir évêque

Download PDF

L’abbé F. Richard Spencer, né en 1951 à Sylacauga (Alabama) et ordonné prêtre pour l’archidiocèse de Baltimore (Maryland) en 1988, a été nommé évêque auxiliaire de l’archidiocèse aux Armées le 22 mai dernier et recevra l’ordination épiscopale ce 8 septembre en la basilique du Sanctuaire national de l’Immaculée Conception à Washington D.C.
Ses parents, originaire du Wisconsin, durent émigrer en Alabama dans les années 1940 en raison de la discrimination qui frappait les catholiques dans leur État de naissance.
Curieusement, c’est au cours d’un pèlerinage militaire à Lourdes, cette année, que l’archevêque Timothy P. Broglio, ordinaire aux Armées, lui annonça sa nomination. L’abbé Spencer crut d’abord à un imbroglio (c’est le cas de le dire…) et dit à l’archevêque qu’il devait se tromper d’abbé Spencer et que c’était sans doute son frère l’abbé Robert Spencer (aumônier de la Marine) qui avait dû être nommé… Mais il s’agissait bien de lui qui fut, dans des circonstances difficiles et tragiques, aumônier militaire en Irak notamment à la 1st Cavalry Division de l’Armée de Terre.
La situation de l’aumônerie aux Armées traverse une période difficile. Elle est au service de plus d’1,5 million de baptisés catholiques répartis dans 220 camps et 153 centres pour anciens combattants dans 134 pays. Il faudrait pour assurer ne serait-ce qu’une messe hebdomadaire à ces fidèles 314 aumôniers : on n’en compte que 98 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *