Un jeune prêtre, déjà distingué pour son héroïsme, nommé évêque de Springfield-Cape Girardeau, Missouri

Download PDF
L’abbé James Vann Johnston, Jr., a été nommé par Benoît XVI, le 24 janvier dernier, évêque du diocèse de Springflied-Cape Girardeau
(Missouri) en remplacement de Mgr John Leibrecht qui, aujourd’hui âgé de 77 ans, avait présenté sa démission au Pape en 2006.
Le nouvel évêque, quatrième ordinaire de ce diocèse érigé en 1956, va avoir la charge d’une communauté catholique relativement réduite : environ 65 000 catholiques pour une population totale
évaluée à 1,2 millions d’habitants (soit un peu mois de 6 %).
James Vann Johnston est un « gars du Tennessee » puisqu’il est né dans cet État à Knoxville le 16 octobre 1959, aîné de quatre enfants. Sa scolarité s’est passée dans des
établissements c
Fr_J_Vann_Johnston_lg.jpg
atholiques, période au cours de laquelle il a été très actif dans le mouvement scout. Il est ensuite entré à l’Université du Tennessee (toujours à Knoxville) où
il a obtenu, en 1982, un diplôme d’ingénieur électricien. De 1982 à 1985 il a mis ses compétences professionnelles au service d’une firme gérant une centrale électrique à Houston (Texas).
Répondant à un appel à la vocation il entre en 1985 au St. Meinrad College and School of Theology (Indiana) où il obtient sa maîtrise en théologie. Il est ordonné prêtre pour le
diocèse de Knoxville le 9 juin 1990 dans l’église du Holy Ghost de cette ville, qui était sa paroisse. Après avoir été vicaire dans deux paroisses du diocèse, il poursuit ses
études à la Catholic University of America où il obtient sa licence en droit canon en 1996. Il est nommé cette même année chancelier et modérateur curial du diocèse. Il était
curé de la paroisse Our Lady of Fatima à Alcoa quand la nomination lui a été signifiée. Le nouvel évêque fut aussi très actif au sein des Knights of Columbus du
diocèse et du mouvement catholique Cursillo (www.natl-cursillo.org).
Son loisir préféré c’est le sport et tout particulièrement la randonnée. Et c’est au cours d’une de ces randonnées, en compagnie de deux des ses confrères et amis du Tennessee, les abbés
John et Kevin Dowling – deux frères –, en août 2002, que les trois randonneurs sauvent un père de famille et deux de ses petits enfants tombés dans une chute
d’eau. C’est à ce titre que le nouvel évêque et ses deux confrères reçurent en février 2005 le « Citizen’s Award for Bravery » à Washington des mains de Gale Norton,
ministre de l’Intérieur, « pour avoir risqué leurs vie afin d’en sauver ».

1 comment

  1. Olivier

    Merci pour ce portrait d’évêque. À signaler qu’Edouard Bonnin, le fondateur des Cursillos, vient de décéder à l’âge de 90 ans.