Un nouvel (et jeune) évêque pour le diocèse de Cheyenne

Download PDF

Ce n’est pas le plus jeune évêque qu’aient connu les États-Unis – cette palme revient à un jeune Belge de 29 ans, Leo De Neckere, né en 1800 et qui fut nommé évêque de la Nouvelle Orléans
en 1828 –

mais Paul D. Etienne, que Benoît XVI a nommé évêque de
Cheyenne (Wyoming) le 19 octobre dernier, a fêté ses 50 ans le 15 juin dernier…
Né à Tell City (Indiana) le 15 juin 1959, ce huitième évêque de Cheyenne (le diocèse fut érigé en 1887) est le deuxième enfant de Paul Etienne et de son épouse Kay (né
Voges). Il a deux frères, Bernard et Zachary, qui sont aussi prêtres (à Evansville, Indiana), une sœur, Nicolette, religieuse bénédictine au monastère Our Lady of
Grace
(Beech Grove, Indiana), un autre frère, Richard, et une autre sœur, Angela, qui eux sont marriés. Magnifique famille catholique dont je soupçonne une origine
française…
Après cinq années de séminaire au North American College de Rome, il est ordonné prêtre pour l’archidiocèse d’Indianapolis le 27 juin 1992, il a d’abord été vicaire de paroisse et
directeur adjoint du service des vocations de 1992 à 1994. En 1994 et 1995, il est à Rome à la Grégorienne dont il obtient une licence en théologie. De 1995 à 1998 il est curé de paroisses
et directeur des vocations de l’archidiocèse, puis de 1998 à 2007 curé d’une nouvelle paroisse, enfin de 2007 à 2009 il est nommé vice-recteur du Bishop Simon Bruté (et oui, un Français !)
College Seminary, et curé de deux autres paroisses. À noter, chose qui me touche infiniment, que Mgr Paul Etienne est vice postulateur de la cause en canonisation de Simon Bruté
de Rémur
, notre compatriote et premier évêque de l’Indiana, cause ouverte en septembre 2005 par l’actuel archevêque d’Indianapolis, Mgr Daniel Buechlein.
Le jeune évêque va prendre la tête d’un diocèse qui compte un peu plus de 53 000 baptisés catholiques (10 % de la population) et disposera de 52 prêtres actifs pour le ministère dans 36 paroisses
et 36 missions. Je crois que c’est une très bonne nomination et le visage bon et ouvert de ce nouvel évêque inspire confiance.