Un prêtre indigne suspendu par l’évêque de Joliet

Download PDF

 

BpSartain f

 

 

Curé de la paroisse de St. Isidore à Bloomingdale (Illinois, diocèse de Joliet), la seconde en
importance du diocèse avec 9 000 catholiques, le P. Jerry Simonelli a été suspendu de tout ministère par l’évêque Mgr Peter Sartain. Une enquête diocésaine a
révélé que le prêtre avait rompu ses vœux de célibat (en fait de chasteté, mais les prêtres, semble-t-il, n’y sont pas astreints par leurs vœux propres). Il s’agit là, en fait, d’une relation
homosexuelle « mais qui n’a rien à voir avec des enfants ou des choses de la sorte » précise le diocèse mais d’une relation sexuelle « avec un adulte consentant », non pas
occasionnelle mais répétée. Le procureur du comté de DuPage, saisi de la plainte d’un jeune homme de 21 ans, n’a rien découvert de punissable. L’Église si. Je vous demande de bien y
réfléchir…
Le prêtre a été frappé d’une « suspension temporaire » : « il ne peut avoir les fonctions de prêtre, s’habiller comme un prêtre, agir comme un prêtre ou se présenter comme prêtre
»
. Ceci s’apparente à une sanction de suspense – mais je peux me tromper.
Phil Lawler, de Catholic World News, voit dans la décision de l’évêque un « signe positif » : « C’est la première fois, déclare-t-il à
LifeSiteNews d’où je tire cette information, que j’entends parler d’une pareille chose. On a appris qu’il y a un nombre horrible de cas où des prêtres ont eu des activités
sexuelles  consentantes avec des personnes de sexe masculin, mais que cela n’avait pas d’importance. Cela en a, et c’est une bonne chose que ce soit pris avec sérieux. »

Mgr Sartain un nommé un prêtre remplaçant pour la paroisse et devrait désigner un nouveau curé le 1er juillet.
Cette histoire, comme celles qui précèdent, semble montrer que de nombreux évêques sont en train de “reprendre la main”. À suivre…