À Washington, Benoît XVI célébrera une Messe… “à guichet fermé”

Download PDF
On me pardonnera le caractère un peu irrespectueux du titre de cet article, mais il tente de traduire, avec de pauvres mots, le casse-tête auquel est soumis
l’archidiocèse de Washington qui organise la Messe que Benoît XVI doit célébrer dans la capitale fédérale le 17 avril prochain à l’occasion de son premier voyage apostolique aux
États-Unis.
Le Saint Père célèbrera les Saints Mystères dans le nouveau stade de baseball du Nationals Park, tirant son nom de l’équipe de baseball de Washington, les
« Nationals », qui évolue en Ligue 1. Or, ce nouveau stade, dont les travaux de construction ont commencé le 4 mai 2006, n’est pas encore totalem

ent achevé (voyez notre photo
300px-NationalsParkcompleti.jpg
)
. Il devrait l’être
juste à temps pour la Messe du pape, puisqu’un premier match amical est prévu le 29 mars et le match d’ouverture officiel le jour suivant.
Les initiateurs de ce projet ont vu grand, car le stade pourra accueillir 41 222 spectateurs. Malheureusement, pas assez grand pour la Messe du Pape car l’archidiocèse de Washington a reçu plus
de 100 000 demandes de billets (gratuits, évidemment) pour l’événement ! Et les demandes continuent à arriver alors qu’on est encore à plus d’un mois du jour fatidique. L’archidiocèse a donc
demandé au propriétaire du stade, la District of Columbia Sports and Entertainment Commission (

),
l’autorisation d’accueillir les fidèles jusque sur la pelouse, ce qui permettrait d’accommoder environ 45 000 personnes. La réponse n’est pas encore arrivée, mais, de toutes les manières, on sera
encore loin, très loin du compte…


2 comments

  1. Blaise

    Tant mieux, tant mieux! C’est une excellente nouvelle.

    Le pape, qu’on a d’abord nommé dans la presse le panzer cardinal, auquel on a reproché de ne pas être plus “progressiste” sur les questions du mariage des prêtres et de l’ordination des femmes leur en bouche à tous un coin…

    Non seulement il est très sobre, ne parle jamais pour ne rien dire, mais en plus sa pensée est trop complexe pour la presse qui ne recherche que le sensationnel.

    Pour comble : on ne cesse plus de se rendre en pélerinage à rome pour l’écouter… et même lorsqu’il se déplace, les foules le suivent pour l’écouter toujours, pour communier.

    Bravo pour votre blog M. Hamiche

  2. Toujours de bonnes nouvelles du Nouveau Monde, Monsieur Hamiche! Merci!

    Pour poursuivre le dialogue avec le commentaire de Blaise, il est clair que le plus les instances de l’Eglise redeviendront en harmonie avec la Tradition (et donc seront exigentes) plus le monde courra à l’Egise!

    Dans ce monde d’incertitude et de barbaries il n’y a plus que Dieu qui soit miséricordieux et bon et qui nous veuille bons.