Guide électoral pour catholiques conséquents (4)

Download PDF
10. Quand vous en aurez fini avec ce guide électoral…

S’il vous plait : ne le gardez pas pour vous. Lisez-le, tirez-en des enseignements et choisissez vos candidats en vous appuyant sur lui. Puis, passez-le à un ami et demandez-lui de le lire et de le passer à son tour à quelqu’un d’autre. Plus il y aura de personnes qui voteront conformément aux principes moraux fondamentaux, mieux s’en trouvera notre pays.

11. Annexes

Autres questions politiques
Ce guide électoral se concentre sur cinq points non négociables. On les a déterminés parce qu’ils impliquent des principes qui ne tolèrent aucune exception, parce qu’ils sont actuellement présents dans le débat politique aux États-Unis et qu’ils offrent aux électeurs l’occasion de peser sur ces problèmes par les candidats qu’ils élisent. Si une question ne rentre pas dans le cadre des critères de non négociabilité alors qu’elle est politiquement “en jeu”, alors ce guide n’en traite pas.

Questions qui ne sont pas non négociables
Certaines questions autorisent des opinions variées et les catholiques bénéficient d’une marge d’appréciation pour ce qui est de soutenir ou de s’opposer à des décisions politiques particulières. C’est le cas de la question du déclenchement d’une guerre ou de l’application de la peine capitale. Bien que l’Église invite à la prudence quant à ces deux questions, il est admis qu’un État à le droit d’y recourir dans certaines circonstances (cf. CEC n. 2309, n. 2267).
Le pape Benoît XVI, quand il était encore le cardinal Joseph Ratzinger, s’est exprimé là-dessus dans un document traitant de la réception de la Communion par les catholiques :

« Toutes les questions morales n’on pas le même poids moral que celles de l’avortement et de l’euthanasie. Par exemple, si un catholique n’était pas d’accord avec le Pape sur l’application de la peine capitale ou la décision d’entrer en guerre, on ne devra pas pour cela le considérer comme indigne de se présenter pour recevoir la Sainte Communion. Alors que l’Église exhorte les autorités civiles à rechercher la paix et non la guerre, à exercer prudence et miséricorde dans l’imposition de châtiments aux criminels, il sera toujours permis de prendre les armes pour repousser un agresseur ou d’avoir recours à la peine capitale. Il peut y avoir une légitime diversité d’opinions même chez les catholiques quant à déclarer une guerre ou appliquer la peine de mort, mais jamais, cependant, pour ce qui concerne l’avortement et l’euthanasie » (WRHC n. 3).

C’est également vrai de beaucoup d’autres questions sujettes au débat politique : la meilleure manière d’aider les pauvres, de gérer l’économie, de protéger l’environnement, de s’occuper de l’immigration, de procurer l’éducation, la santé, les soins et d’assurer les retraites. Les catholiques peuvent légitimement avoir différentes approches sur ces questions. Alors que les principes de base (comme celui de la solidarité avec les pauvres) sont non négociables, les applications spécifiques, thèmes du débat politique, tolèrent de nombreuses options et ne sont pas de ce fait non négociales dans l’acception du terme qu’utilise ce guide.

Questions qui ne sont pas politiquement “en jeu”
Il y a d’autres questions non négociables mais qui ne sont pas politiquement “en jeu”. Ce sont des maux auxquels les hommes politiques américains ne s’attaquent pas actuellement, comme la contraception (CEC n. 2370), ou des maux qui ne sont pas actuellement préconisés, comme le génocide (CEC n. 2313). Contrairement aux cinq points non négociables dont la liste figure dans la partie principale de ce guide, l’électeur catholique n’a pas, de manière générale, la capacité de peser sur ces questions par les législateurs qu’ils élisent, en raison de l’absence de débat sur ces questions chez les hommes politiques.

© 2006 Catholic Answer Action (2ème édition) – www.catholicansweraction.com

Abréviations :
CVP : Congrégation pour la doctrine de la Foi, Note doctrinale à propos des questions sur l’engagement et de comportement des catholiques dans la vie politique, 2002 : http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_20021124_politica_fr.html
CEC : Catéchisme de l’Église catholique.
CDF : Conseil pontifical pour la Famille, Charte des droits de la famille.
RVH : Congrégation pour la doctrine de la Foi, Instruction sur le respect de la vie humaine naissante et la dignité de la procréation. Réponse à quelques questions d’actualité, 1987.
UPH : Congrégation pour la doctrine de la Foi, Considérations à propos des projets de reconnaissance juridique des unions entre personnes homosexuelles, 2003 : http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_20030731_homosexual-unions_fr.html
WHRC : Congrégation pour la doctrine de la Foi, Worthiness to Receive Holy Communion : General Principles, 2004 (jamais traduit en français ; notre traduction du n. 3 n’est donc pas officielle).