A propos du doute de Jean Madiran

Download PDF
 



Jean Madiran, comme je l’ai signalé (ici), a soulevé un doute concernant la pensée du cardinal Journet et de Jacques Maritain sur la nouvelle
messe et, par conséquence, sur la nécessité de conserver la messe traditionnelle. Or je n’y ai pas pris garde, mais le doute soulevé par Jean Madiran trouve une preuve supplémentaire dans les
souvenirs de Mgr Jacques Masson dont j’ai également parlés sur ce blog.

Il rapporte en effet cet entretien téléphonique entre le cardinal Marty et Mgr Lefebvre. Lors de cette conversation, le fondateur d’Ecône déclare :

Monseigneur Lefebvre « Je vous remercie Eminence de ces dernières paroles, et je suis rassuré par la promesse que vous venez de me faire. Soyez assuré que, de mon côté, je
veillerai à traiter cette question du rite de la Messe avec les Dicastères compétents à Rome. Mais je tiens tout de même à terminer en vous faisant remarquer, Eminence, que ni Monseigneur Adam,
ni Monseigneur Charrière, ni même le Cardinal Journet, n’ont fait d’objection sur le maintien dans mon Séminaire et dans ma Fraternité, du rite dit de Saint Pie
V ».

Cette dernière phrase est surligné par votre serviteur. On complétera aussi cette enquête en allant voir du côté du livre de Lucien Méroz sur le Cardinal Journet
(DMM).