Legatus suspend ses donations au Saint Siège

Download PDF

Legatus est une association d’environ 5 000 catholiques entrepreneurs et dirigeants d’entreprises d’une surface financière conséquente : il faut au minimum 6,5 millions US$ de recettes annuelles pour en faire partie (mon premier article sur Legatus date de juillet 2007). Elle a été fondée par Tom Monaghan, devenu milliardaire en revendant, en 1998, Domino’s Pizza qu’il avait créée en 1960. Tom Monaghan, qui a depuis créé la ville Ave Maria et l’université catholique Ave Maria University à Naples (Floride), est toujours président-directeur général de Legatus. Tous les ans, Legatus accorde une dîme au Saint-Siège. Cette année le don prévu de 820 000 US$ ne sera pas versé mais placé en dépôt légal. Monaghan s’est expliqué de cette décision dans une lettre expédiée aux membres le 6 septembre, au nom du conseil d’administration. Dans cette période à tout le moins troublée et agitée pour l’Église catholique aux États-Unis et pour le Saint-Siège, le conseil d’administration « à la lumière des récentes révélations et questions posées estime convenable de demander respectueusement [au Saint-Siège] des clarifications sur l’usage spécifique de ces fonds ». Sans l’écrire, on comprend que les administrateurs de Legatus ont été quelque peu troublés par la demande du pape François à la Papal Foundation (fondée par McCarrick) au début de l’année, d’un don urgent de 25 millions de US$ pour renflouer l’Istituto Dermopatico dell’Immacolata (IDI), un hôpital romain appartenant à l’Église catholique, et dont le passé financier est constellé de problèmes… Le Saint-Siège n’a pas, à ce jour, répondu à Legatus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *