Le Père Maciel et les Légionnaires du Christ : de nouvelles révélations et 8 questions

Download PDF

Rassurez-vous ! Ce blogue n’a aucune intention de donner dans le sensationnel sordide, mais depuis quelques jours, les sites catholiques américains vrombissent – c’est le français correct pour
buzz… – de nouvelles révélations sur la double (triple, quadruple ?) vie du Père Marcial Maciel fondateur des Légionnaires du Christ et du mouvement laïc associé Regnum
Christi
. On sait en outre que c’est l’archevêque de Denver (Colorado), Mgr Charles Chaput, qui a été chargé par le Saint Siège d’une enquête canonique sur cette Congrégation aux
États-Unis et au Canada. Cela fait donc deux raisons de traiter ici de ce scandaleux personnage et de la tragédie qu’il a laissée en héritage à


ceux qui avaient mis sa confiance en lui. On vient en effet d’apprendre que Maciel
aurait été le père de trois autres enfants, nés au Mexique, qui, évidemment, font un procès en reconnaissance de paternité dans l’intention avouée de récupérer quelque menue monnaie dont, de son
vivant, Maciel n’était pas chiche pour entretenir maîtresses et enfants illégitimes : il n’avait qu’à piocher dans le
s coffres généreusement alimentés par les nombreux – et parfois très riches – donateurs. Beaucoup de prêtres de la
Congrégation aux États-Unis l’ont quittée, sur la pointe des pieds, pour se pourvoir dans des diocèses. D’autres osent prendre la parole et interpeller publiquement le noyau dirigeant actuel des
Légionnaires et nommément le Père Alvaro Corcuerra, son supérieur général, qui, selon toute probabilité, savait tout sur le fondateur mais s’est tu et continue de se taire… Parmi
ceux qui prennent la parole figure le Père James Farfaglia (photo), qui fut prêtre chez les Légionnaires et est aujourd’hui diocésain de Corpus Christi (Texas) et curé :
c’est un prêtre qui n’a pas peur de s’exprimer sur des sujets controversés. Sur son blogue (voir ici), le
12 août, il pose 8 questions au Père Corcuerra.
Elles sont franches, elles n’affirment rien, elles n’accusent pas, elles sont – évidemment – documentées : elles exigent donc des réponses elles aussi franches – mais ceci est une autre
histoire…
Voici les questions.

« 1. Pourquoi le Père Maciel a-t-il été expulsé du séminaire de son oncle, l’évêque Rafael Guizar y Valencia ? Son oncle a-t-il découvert que le Père Maciel était
impliqué dans un réseau homosexuel de séminaristes ? Est-ce que découverte a provoqué une attaque cardiaque chez son oncle et causé sa mort subite ?
2. Pourquoi le Père Maciel a-t-il été brusquement expulsé du séminaire jésuite de Montezuma ? Ses supérieurs ont-ils découvert qu’il était impliqué dans un réseau homosexuel de
séminaristes ?
3. Le Père Maciel est-il coupable d’avoir eu des relations sexuelles avec la première de ses plus importantes donatrices, Talita Retes ? Est-ce la raison pour laquelle elle l’a
soutenu financièrement ?
4. Pourquoi la Légion du Christ admet-elle que le Père Maciel a eu une double vie, quand il s’agit de sa maîtresse et de sa fille ? Pourquoi n’admet-elle pas que le Père
Maciel fut coupable d’abus sexuels sur de nombreux séminaristes depuis la fondation de la Congrégation ? Formulé différemment : pourquoi est-ce la fille qui constitue le problème principal
alors que les allégations d’abus homosexuels ne constituent pas un problème ?
5. Est-il vrai que la Vatican a déjà dans ses dossiers la preuve que le Père Maciel a eu de nombreux enfants, qu’il a abusé sexuellement de nombreux séminaristes, qu’il était
consommateur de drogue et qu’il utilisait l’argent de ses bienfaiteurs à entretenir ses enfants ?
6. Est-il vrai qu’il y a eu une occultation de la double vie du Père Maciel ? Combien de responsables chez les Légionnaires étaient au courant de ses propensions et se sont tus ?
Combien de responsables du Vatican était au courant de son “style de vie” et se sont tus parce qu’ils recevaient de l’argent et des cadeaux pour garder le silence ? Combien de prélats
mexicains étaient au courant de sa double vie ?
7. Est-ce que le Père Maciel dirigeait un réseau homosexuel de prêtres et de séminaristes à l’intérieur de la Congrégation ? Est-ce que certains de ces prêtres sont actuellement chargés
d’un ministère actif dans la Congrégation ?
8. Est-ce que le Père Maciel a reçu de l’argent des Maçons pour fonder ses projets apostoliques ? Le Père Maciel était-il impliqué dans la Maçonnerie internationale ? Les Maçons
ont-ils utilisé la vie scandaleuse du Père Maciel pour discréditer le pontificat de Jean-Paul II ? »